Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils sur la Conduite sexuelle L'adultère et le Divorce, Page 193

Chapitre 24 — Un médecin

Conception erronée du mariage — Docteur Q., depuis votre arrivée à la clinique, vous n'avez pas manifesté un esprit sain. Vous avez émis sur le mariage des opinions erronées. Seul l'adultère peut rompre ou annuler le lien conjugal. Nous vivons en des temps dangereux où rien de sûr n'existe en dehors d'une foi ferme et inébranlable en Jésus-Christ. Nul ne peut échapper aux stratagèmes de Satan pour l'éloigner de Dieu, s'il ne veille et ne prie.

Un esprit paisible et calme vous aurait assuré une bien meilleure santé, mais il est devenu confus et mal équilibré, vous amenant à de faux raisonnements à propos du mariage. Sur le terrain où vous vous placez, votre opinion est insoutenable. Les hommes ne sont pas libres d'établir leur propre loi, de se soustraire à la loi de Dieu pour satisfaire leurs penchants. Il leur faut se référer à la grande norme de la justice divine.

Un homme a-t-il une épouse incroyante et hostile? Il ne peut, au regard de la loi de Dieu, la répudier pour ce seul motif. Afin de rester en accord avec cette loi, il doit garder sa femme, à moins qu'elle ne décide elle-même de

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»