Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils sur la Conduite sexuelle L'adultère et le Divorce, Page 302

Chapitre 39 — Le membre adultère et l'église

Déclaration d'Ellen White au début de l'Œuvre — Dimanche dernier (5 février 1854), le Seigneur a déposé sur nous un fardeau, et pendant la prière, je fus ravie en vision et je vis la situation morale de certains membres qui disent appartenir à l'Israël de Dieu. Je vis également celle de nombreux participants à la rencontre d'Oswego. À Caughdenoy ils entravaient particulièrement l'œuvre de Dieu. La désapprobation divine reposait sur eux et sur quelques autres à Roosevelt.

L'ange déclara: “La cognée n'a pas été mise à la racine de l'arbre.” On a accepté comme membres des personnes qui ont cédé aux passions d'un cœur charnel. Si Dieu avait choisi frère Roosevelt pour gardien du troupeau, ce dernier aurait constaté le mal et la corruption chez les croyants. Le Dieu jaloux demeure le même, et ne tolère pas davantage le péché qu'à l'époque de l'ancien Israël. Le péché est le péché. Pourtant, il n'a pas été tenu pour grave comme si le Seigneur le traitait à la légère.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»