Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»

Conseils pour l’École du Sabbat - Traduction, Page 11

Les moniteurs de l’École du sabbat ont reçu un champ missionnaire où ils doivent enseigner les Écritures, non à la manière d’un perroquet, en répétant simplement des choses qu’ils ne se sont pas efforcés de comprendre. « Ce sont elles qui rendent témoignage de moi » -- du Sauveur, celui en qui reposent nos espoirs de vie éternelle. Si les moniteurs ne sont pas imprégnés de l’esprit de vérité, et ne se soucient pas de connaître ce qui est révélé dans la Parole de Dieu, comment peuvent-ils présenter la vérité sous un jour attrayant à ceux qui leur sont confiés ?

« Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité. » Telle était la prière du Christ pour ses disciples. Si nous devons être sanctifiés par la connaissance de la vérité de la Parole de Dieu, nous devons avoir une connaissance éclairée de sa volonté qui y est révélée. Nous devons sonder les Écritures, pas simplement lire un chapitre à la hâte et le répéter sans se donner la peine de le comprendre, mais nous devons creuser pour découvrir le joyau de vérité qui enrichira l’esprit et fortifiera l’âme contre les ruses et les tentations du trompeur par excellence.

Des excuses insignifiantes pour notre négligence

Les parents invoquent des excuses insignifiantes pour leur manque d’intérêt dans l’étude des leçons avec leurs enfants, et ils perdent une bonne occasion de se familiariser avec les Écritures. Pères et mères s’excusent de ne pas éduquer leurs propres esprits. Ils ne cherchent pas premièrement le royaume de Dieu et sa justice, mais exaltent les choses temporelles au-dessus des choses spirituelles et éternelles. Cette négligence envers Dieu et sa parole est l’exemple qu’ils donnent à leurs enfants, lequel façonne leurs esprits selon les principes du monde et non selon le principe élevé établi par le Christ.

Certains pères de famille passent des heures à se distraire, à converser à propos de choses mondaines, et chassent Dieu de leurs pensées et de leurs cœurs. Comme il leur serait plus profitable d’agir en fidèles disciples du Christ, appliqués à sonder les Écritures afin d’être prêts à toute bonne œuvre, et être en mesure d’offrir une explication pertinente de la parole donnée par Dieu pour guider nos pas vers les rives éternelles !

On entend dire que les mères se plaignent de manquer de temps pour enseigner leurs enfants, les instruire dans la Parole de Dieu. Mais ces mêmes mères trouvent le temps de s’occuper de parures extérieures, d’ornements de toutes sortes, de volants et de broderies inutiles. On voit sur leurs propres vêtements et sur ceux de leurs enfants des parures superflues. La parure intérieure de l’esprit et la culture de l’âme sont négligées comme si elles étaient inférieures à la parure extérieure. Les esprits des mères et des enfants sont affamés, et ils finissent par suivre la mode et les coutumes du monde.

Toute la famille unie dans l’étude de la Bible

Pères et mères, nous vous supplions de reprendre vos devoirs trop longtemps négligés. Sondez vous-mêmes les Écritures ; aidez vos enfants dans l’étude de la

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»