Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»

Conseils pour l’École du Sabbat - Traduction, Page 13

Comparer les Écritures avec les Écritures

« Sondez les Écritures ». Voilà l’ordre du Maître. Plusieurs, ayant négligé ce devoir, ont beaucoup perdu. Lorsque nous sondons la Parole de Dieu, les anges sont à nos côtés, illuminant les pages sacrées de rayons de lumière. Les Écritures invitent l’homme à exercer sa liberté de choix entre le bien et le mal ; elles lui parlent en termes d’avertissement, de reproche, de supplication, d’encouragement. L’esprit doit être exercé dans les vérités solennelles de la Parole de Dieu, ou il s’affaiblira. La vérité est présentée dans nos publications, mais il n’est pas suffisant de faire confiance aux réflexions d’autres hommes. Nous devons faire nos propres recherches et apprendre les raisons de notre foi en comparant les Écritures avec les Écritures. Prenez la Bible et plaidez avec Dieu à genoux d’éclairer votre esprit. Si l’on prenait la peine d’étudier la Bible assidûment et dans un esprit de prière chaque jour, de merveilleuses vérités se révéleraient à nous sous une lumière nouvelle, claire et puissante. — Review and Herald, 4 mars 1884.

Écrite pour les gens du peuple

Chaque enfant de Dieu devrait connaître les Écritures et pouvoir, en suivant l’accomplissement de la prophétie, expliquer notre position face à l’histoire de ce monde. La Bible fut écrite pour les gens du peuple aussi bien que pour les érudits, et tous peuvent la comprendre. Les grandes vérités qui constituent le fondement du devoir de l’homme envers son prochain et son Créateur y sont clairement révélées ; et ceux qui cherchent vraiment la vérité ne peuvent se tromper. Nous ne sommes pas laissés dans l’incertitude quant à la voie à suivre, comme si nous nous tenions à une croisée des chemins ne sachant quelle direction prendre. La vérité est notre guide ; elle constitue notre colonne de nuée pendant le jour et notre colonne de feu pendant la nuit.

Les nombreuses opinions contradictoires concernant les enseignements de la Bible ne relèvent pas de points obscurs dans le livre lui-même, mais de l’aveuglement et des préjugés de la part des interprètes. Les hommes ignorent les déclarations claires de la Bible pour suivre leur propre raison pervertie. Se vantant de leurs connaissances intellectuelles, ils ne tiennent pas compte de la simplicité de la vérité ; ils abandonnent la fontaine d’eau vive pour boire à la source empoisonnée de l’erreur. — Review and Herald, 27 janvier 1885.

Remplacer la fiction par la Bible

Les jeunes tout comme les plus âgés négligent la Bible. Ils n’en font pas leur étude, leur règle de vie. Les jeunes sont spécialement coupables de cette négligence. La plupart d’entre eux trouvent le temps de lire d’autres livres, mais celui qui indique le chemin de la vie éternelle ne constitue pas leur étude de chaque jour. Ils s’intéressent à des histoires futiles alors qu’ils négligent la Bible. Ce livre est notre guide vers une vie plus noble, plus sainte. Les jeunes l’apprécieraient comme le meilleur livre qu’ils ont jamais lu. — Counsels to Teachers, Parents, and Students, (CT) 139.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»