Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»

Conseils pour l’École du Sabbat - Traduction, Page 50

imparfait. « Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort ”, dit l’apôtre. Il connaissait sa faiblesse et se cramponnait à Jésus et à sa grâce…

Tout membre officiant de l’École du sabbat qui a passé par la conversion révélera l’action profonde de l’Esprit de Dieu sur son propre cœur. Celui qui cherche à diriger les autres et prétend guider les âmes dans le chemin de la sainteté alors que sa propre vie porte l’empreinte de l’orgueil, de l’amour du monde et du luxe, est un serviteur infidèle. Sa vie n’est pas en harmonie avec sa profession de foi et l’influence qu’il exerce est un outrage fait à Dieu. Il a besoin d’une conversion complète. Son cœur est rempli d’un tel fatras qu’il n’y a pas de place pour la vérité qui élève et ennoblit. Le temple de son âme a besoin d’être nettoyé, embelli, purifié car c’est Satan plutôt que le Christ qui y habite.

Il convient de faire preuve de prudence lorsqu’on appelle des hommes et des femmes à occuper des postes de confiance. Il faudrait savoir quelque chose de leur vie passée et de leur comportement antérieur. Si les moniteurs craignant Dieu sont en minorité dans votre école du sabbat, mieux vaut doubler l’effectif de leurs classes plutôt que d’en organiser d’autres confiées à ceux dont l’influence n’est pas en harmonie avec le caractère sacré de la vérité que nous professons, car leur influence serait démoralisante. — TSS 22-26.

Qualités essentielles

Ceux qui ont pour tâche de choisir les moniteurs devraient être prudents, et ne pas inciter des personnes susceptibles de ne pas exercer une bonne influence à enseigner une classe. Quel est le comportement de ce moniteur ? Est-il ponctuel ? Est-il propre et soigné ? Ces qualités essentielles chez un moniteur devraient être considérées. Comment peut-il exiger de sa classe ces pratiques nécessaires s’il ne donne pas lui-même un exemple de ponctualité, de propreté, de maîtrise et d’ordre ? S’il n’est pas à son poste et que les élèves sont livrés à eux-mêmes, lorsque le moniteur arrive en toute hâte, à bout de souffle et en retard, son influence conduit à la non-assiduité et au désordre. — TSS 95, 96.

Des esprits bien équilibrés, des caractères harmonieux

Quel que soit leur domaine, les enseignants doivent posséder des esprits bien équilibrés et des caractères harmonieux. Ne laissez pas cette tâche entre les mains de jeunes hommes et de jeunes femmes qui n’ont aucune idée de la façon de travailler avec les esprits humains. Ils connaissent si peu de choses concernant la puissance dominante exercée par la grâce dans leurs propres cœurs et sur leurs caractères qu’ils doivent désapprendre les leçons anciennes, et apprendre les leçons complètement nouvelles de l’expérience chrétienne. Ils n’ont jamais appris à soumettre leur âme et leur caractère à l’influence de Jésus-Christ, encore moins à amener leurs pensées captives de Jésus-Christ.

On a affaire à toutes sortes de caractères avec les enfants et les jeunes… Plusieurs de ces enfants n’ont pas reçu une formation convenable à la maison. Ils ont

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»