Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»

Conseils pour l’École du Sabbat - Traduction, Page 86

Besoin de consécration parmi les ouvriers de l’École du sabbat

Ceux qui s’engagent à l’École du sabbat devraient s’être d’abord consacrés eux-mêmes à Dieu. Ils devraient être des hommes et des femmes animés d’une foi ferme, chaleureux et pleins de compassion, fervents d’esprit et intéressés à tout ce qui a rapport à la cause de Christ. Ils devraient se donner entièrement à l’œuvre en déployant des efforts désintéressés, et, quel qu’en soit le sacrifice exigé, s’offrir sur l’autel en plaidant avec cris et larmes pour la conversion des jeunes qui leur ont été confiés. Toute ambition égoïste devrait être crucifiée chez ceux qui œuvrent pour le Seigneur au sein de l’École du sabbat, et que « rien ne soit fait par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes ». Que l’ambition première de l’ouvrier de l’École du sabbat soit d’enseigner aux jeunes à accomplir leur devoir dans la crainte de Dieu et la simplicité.

Ce n’est pas l’organisation qui constitue le grand besoin de l’École du sabbat, mais plutôt la connaissance des choses spirituelles. Combien nous avons besoin du baptême du Saint-Esprit, afin de devenir de véritables missionnaires pour Dieu ! — Témoignages pour l’Église, vol.2, p. 654.

Que les moniteurs apprennent à développer leur esprit au maximum afin d’acquérir une meilleure connaissance de la vérité biblique. Qu’ils prient chaque jour pour recevoir la lumière du ciel, afin d’être en mesure d’ouvrir à l’esprit des jeunes les trésors de la Parole sacrée. Pourquoi ne pas vous humilier devant le Seigneur, et laisser l’action du Saint-Esprit se manifester dans votre caractère et votre travail ? Le désir de se mettre en valeur, de pousser à l’extrême l’organisation ou d’avoir trop de routine est beaucoup trop présent chez ceux qui s’engagent dans le travail de l’École du sabbat, et cela tend à éloigner l’âme de la Fontaine d’eau vive. -- TSS 73,74.

Formation au sein de l’École du sabbat

Il y a un manque de formation parmi nous. Nous n’avons pas d’hommes suffisamment préparés pour bien diriger nos écoles du sabbat et nos églises. Beaucoup de ceux qui connaissent la vérité ne la comprennent pas encore suffisamment pour la présenter de telle sorte que son caractère sacré et solennel soit clair aux yeux du monde. Ils ont moins besoin de discipline que de formation. Il nous est impossible de prévoir à quoi nous serons appelés. Nous pouvons être placés dans des situations où il faudra avoir un discernement rapide, des arguments bien équilibrés. C’est pourquoi l’honneur du Christ réclame des ouvriers instruits qui soient capables de présenter la vérité intelligemment, avec clarté et avec le moins de lacunes possible. — Témoignages pour l’Église, vol.2, p. 660,661.

Mettre sa confiance en Dieu

Nos écoles du sabbat ne sont pas ce que le Seigneur voudrait qu’elles soient. On s’appuie beaucoup trop sur la forme et la routine et on néglige la puissance vivifiante de Dieu pour la conversion des âmes en faveur desquelles le Christ est mort. Cet état de choses doit changer si nos écoles du sabbat veulent atteindre le but pour lequel elles ont été suscitées…. Quand directeurs et moniteurs se consacrent à lui sans réserve, ils ne prennent pas seulement des résolutions mais ils les mettent en pratique. À partir du

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»