Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Événements des derniers jours, Page 139

Chapitre 13 — La pluie de l'arrière-saison

L'œuvre de l'Esprit est liée à la pluie

659. “Il vous donnera la pluie en son temps, il vous enverra la pluie de la première et de l'arrière-saison.” Joël 2:23. En Orient, la première pluie tombe au moment des semailles. Elle est nécessaire afin que la semence puisse germer. Sous l'influence des pluies fertilisantes, les tendres pousses sortent du sol. La pluie de l'arrière-saison, qui tombe vers la fin de la saison, mûrit le grain et le prépare pour la moisson. Le Seigneur utilise ces phénomènes naturels pour illustrer l'œuvre de l'Esprit.1Voir Zacharie 10:1; Osée 6:3; Joël, 2:23. EDJ 139.1

660. De même que la rosée et la pluie sont données d'abord pour permettre la germination de la semence, puis pour mûrir la moisson, le Saint-Esprit est accordé pour mener à bonne fin, d'étape en étape, le processus de la croissance spirituelle. La maturation du grain symbolise l'achèvement de l'œuvre de la grâce de Dieu dans l'âme de tout croyant. Par la puissance du Saint-Esprit, l'image morale de Dieu doit être rendue parfaite dans le caractère. Nous sommes appelés à être transformés complètement à la ressemblance du Christ. EDJ 139.2

661. La pluie de l'arrière-saison, qui mûrit la moisson du monde, représente la grâce spirituelle qui prépare l'Église à la venue du Fils de l'Homme. Mais a moins que la première pluie ne soit tombée, la semence demeurera sans vie; la jeune pousse verte ne se lèvera pas. Si les premières averses n'ont pas accompli leur œuvre, la pluie de l'arrière-saison ne peut amener aucune semence à la perfection. — Testimonies to Ministers and Gospel Workers, 506 (1897). EDJ 139.3

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»