Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Événements des derniers jours, Page 120

âmes et les pousser à la ruine spirituelle. — Education, 150 (1903); Education, 171, 172.

Le mal sera dans l'Église adventiste elle-même

558. Nous avons beaucoup plus à craindre des ennemis intérieurs que des ennemis extérieurs. Les causes de faiblesse et les entraves au succès sont plus redoutables lorsqu'elles viennent de l'Église elle-même que lorsqu'elles viennent du monde. Les incroyants ont raison de s'attendre à ce que ceux qui professent garder les commandements de Dieu et la foi de Jésus, fassent beaucoup plus que n'importe qui d'autre pour promouvoir et honorer la cause qu'ils représentent, par leurs vies conséquentes, par leur exemple de piété et leur influence active. Mais, hélas, ce sont bien souvent ceux qui se sont faits les avocats de la vérité qui ont été le plus grand obstacle à sa progression! Lorsqu'on se laisse aller à l'incrédulité, lorsqu'on exprime des doutes, lorsqu'on chérit les œuvres des ténèbres, on encourage la présence des anges du mal, et on ouvre la voie à l'accomplissement des plans de Satan. — Selected Messages 1:122 (1887); Messages choisis 1:142.

Les esprits menteurs contredisent l'Écriture

559. Les saints doivent avoir une compréhension parfaite de la vérité présente, qu'ils doivent étayer sur les Écritures. Ils doivent comprendre la question de l'état des morts, car les esprits du mal leur apparaîtront encore, se faisant passer pour des amis et des parents, qui leur déclareront que le sabbat a été changé, en avançant également d'autres doctrines non bibliques. — Early Writings, 87 (1854); Premier écrits, 87.

560. Les esprits menteurs, qui se feront passer pour les apôtres, sembleront contredire ce que ceux-là ont écrit sous la dictée du Saint-Esprit lorsqu'ils étaient sur la terre. Ils nieront ainsi l'origine divine de la Bible. — The Great Controversy, 557 (1911); La tragédie des siècles, 605, 606.

561. Satan entraînera le peuple dans ses subterfuges par les deux grandes erreurs, l'immortalité de l'âme et l'observation du dimanche. La première pose les fondations du spiritisme, la seconde crée un lien de sympathie avec Rome. — The Great Controversy, 588 (1911); La tragédie des siècles, 637.

562. Des individus se lèveront, prétendant être le Christ lui-même, réclamant le titre et le culte qui reviennent au Sauveur du monde. Ils accompliront des guérisons miraculeuses, et affirmeront avoir reçu des révélations du ciel contredisant les Écritures...

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»