Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Événements des derniers jours, Page 165

accéder. Mais beaucoup refusent d'obéir à la vérité qui leur est présentée par les ambassadeurs du Christ, parce qu'ils veulent se conformer aux règles du monde, et la vérité qui a atteint leur entendement, la lumière qui a brillé dans leur âme, les condamneront au jour du jugement. — The S.D.A. Bible Commentary 5:1145 (1884).

797. Ceux qui ont l'occasion d'entendre la vérité et cependant ne prennent pas la peine de l'écouter ou de la comprendre, pensant que s'ils n'écoutent pas, ils ne seront pas responsables, seront jugés coupables devant Dieu comme s'ils avaient entendu et rejeté la vérité. Il n'y aura aucune excuse pour ceux qui choisissent de marcher dans l'erreur alors qu'ils pouvaient comprendre ce qu'est la vérité. Par ses souffrances et sa mort, Jésus a accompli la rédemption des péchés par ignorance, mais l'aveuglement volontaire ne bénéficiera nullement de son ministère.

798. Nous ne serons pas tenus pour responsables de la lumière que nous n'avons pas pu recevoir, mais de celle à laquelle nous avons résisté et que nous avons refusée. Un homme n'a jamais pu comprendre la vérité qui ne lui a jamais été présentée, et par conséquent ne saurait être condamné à cause de la lumière qu'il n'a jamais reçue. — The S.D.A. Bible Commentary 5:1145 (1893).

L'importance de la bienfaisance pratique

799. Les jugements du dernier jour porteront sur notre bienfaisance pratique. Le Christ reconnaît tout acte de bienfaisance comme s'il avait été accompli pour lui-même. — Testimonies to Ministers and Gospel Workers, 399 (1896).

800. Lorsque les nations seront rassemblées devant lui, il n'y aura que deux catégories, et l'éternelle destinée des hommes sera déterminée par ce qu'ils auront fait ou négligé de faire pour lui dans la personne des pauvres et des souffrants...

801. Parmi les païens, il y a ceux qui adorent Dieu dans l'ignorance, ceux auxquels la lumière n'est jamais apportée par des instruments humains, et qui cependant, ne périront pas. Bien qu'ignorants de la loi écrite de Dieu, ils ont entendu sa voix qui leur parlait par la nature, et ils ont accompli ce que la loi exigeait. Leurs œuvres prouvent que le Saint-Esprit a touché leur cœur, et ils sont considérés comme les enfants de Dieu.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»