Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Événements des derniers jours, Page 193

ceux qui refusent de se soumettre à notre autorité.” — Testimonies to Ministers and Gospel Workers, 472, 472 (1884).

932. Le dessein de Satan est de les ôter de la surface de la terre afin que sa domination mondiale ne soit pas discutée. — Testimonies to Ministers and Gospel Workers, 37 (1893).

933. L'Église du reste sera plongée dans l'épreuve et la détresse. Ceux qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus éprouveront la colère du dragon et de son armée. Il a obtenu le contrôle des Églises apostates; mais voici un petit groupe résiste à sa domination. S'il pouvait les faire disparaître de la surface de la terre, son triomphe serait complet. Comme il a influencé les nations de la terre afin de les amener à détruire Israël, ainsi, dans un proche avenir, il soulèvera les puissances maudites de la terre pour détruire le peuple de Dieu. — Testimonies for the Church 9:231 (1909).

Les arguments opposés au peuple de Dieu

934. Je vis que les quatre anges retenaient les quatre vents jusqu'à ce que l'œuvre de Jésus soit achevée dans le sanctuaire, et c'est alors que commençaient les sept dernières plaies. Ces plaies provoquèrent la colère des réprouvés contre les justes; ils croyaient que nous avions attiré les jugements de Dieu sur eux, et que, s'ils pouvaient se débarrasser de nous, les plaies seraient arrêtées. — Early Writings, 36 (1851); Premier écrits, 36.

935. Lorsque l'ange du pardon repliera ses ailes pour s'en aller, Satan accomplira les mauvaises actions qu'il a longtemps préparées. L'orage et la tempête, la guerre et le sang versé: autant de moyens pour lui de se délecter et de faire sa moisson. Il trompera si bien les hommes qu'ils affirmeront que ces calamités sont le résultat de la profanation du premier jour de la semaine. De la chaire des Églises populaires, on prêchera que le monde est puni parce que le dimanche n'est pas honoré comme il devrait l'être. — The Review and Herald, 17 septembre 1901.

936. On imposera l'idée que le petit nombre qui reste en opposition avec une institution d'Église et une loi d'État ne doit pas être toléré; qu'il est préférable de les faire souffrir plutôt que de plonger toutes les nations dans la confusion et dans l'anarchie. Il y a dix-huit siècles, le même argument a été avancé contre le Christ par “les chefs du peuple”. Cet argument paraîtra décisif. — The Great Controversy, 615 (1911).

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»