Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Événements des derniers jours, Page 97

Chapitre 9 — Les lois du dimanche

Le défi de Satan à l'autorité de Dieu

429. Dieu dénonce Babylone comme celle “qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité”. Apocalypse 14:8. ... EDJ 97.1

430. Dieu fit le monde en six jours et il s'est reposé le septième, sanctifiant ce jour, en le mettant à part comme saint et réservé pour lui-même, afin qu'il soit observé par son peuple à travers toutes les générations successives. Mais l'homme de péché, s'exaltant lui-même au-dessus de Dieu, celui qui s'assoit dans le temple de Dieu et se prétend lui-même Dieu, pensa changer les temps et les lois. Ce pouvoir, prétendant prouver non seulement qu'il était l'égal de Dieu, mais qu'il était même au-dessus de lui, changea le jour du repos, mettant le premier jour à la place du septième. Et le monde protestant a accepté cet enfant de la papauté comme sacré. Dans la Parole de Dieu, c'est ce que l'on appelle “son impudicité”. Apocalypse 14:8. — The S.D.A. Bible Commentary 7:979 (1900). EDJ 97.2

431. Durant l'ère chrétienne, le grand ennemi du bonheur de l'humanité a fait du sabbat prescrit par le quatrième commandement l'objet de ses attaques toutes spéciales. Satan dit: “Je travaillerai à l'encontre des desseins de Dieu. Je donnerai à mes partisans le pouvoir de mettre de côté le mémorial de Dieu, le sabbat du septième jour. Ainsi, je montrerai au monde que le jour sanctifié et béni de Dieu a été changé. Ce jour ne survivra pas dans l'esprit du peuple. J'en effacerai le souvenir. Je mettrai à la place un jour qui n'est pas authentifié par Dieu, qui ne peut être un signe entre Dieu et son peuple. Je conduirai ceux qui acceptent ce jour à le considérer comme revêtu de la sainteté que Dieu a placée sur le septième.” — Prophets and Kings, 183, 184 (1914); Prophets and Kings, 137. EDJ 97.3

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»