Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Pour un bon Équilibre Mental et Spirituel 2, Page 723

Chapitre 77 — La pseudo-science*Voir vol. 1, chapitre 3: “Dangers de la psychologie”.

L'œuvre de Dieu et la science — Les connaissances humaines, tant dans le domaine matériel que dans le domaine spirituel, sont partielles et imparfaites; il s'ensuit que plusieurs sont incapables de faire concorder leurs notions scientifiques avec les Ecritures. Bien des gens qui ont accepté de simples théories, de pures hypothèses, pour des faits scientifiques, s'imaginent que leur “science faussement ainsi nommée” est le critère par lequel il faut éprouver la Parole de Dieu. Et comme le Créateur et ses œuvres dépassent leur intelligence et qu'ils ne peuvent les expliquer par les lois de la nature, ils en concluent que l'histoire sacrée n'est pas digne de créance. Ceux qui doutent de la véracité des récits de l'Ancien et du Nouveau Testament font trop souvent un pas de plus: ils en viennent à douter de l'existence de Dieu et attribuent à la nature la puissance de l'Etre suprême. Leur ancre lâchée, ils vont se briser contre les récifs de l'incrédulité. — La tragédie des siècles, 569, 570 (1911).

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»