Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 108

Chapitre 17 — Obligations mutuelles

A chacun ses responsabilités — Les deux personnes qui unissent leur vie et les intérêts qui s'y rattachent possèdent des traits de caractère distincts et, de ce fait, assument des responsabilités individuelles. Chacun accomplit son propre travail, mais la femme ne doit pas être appréciée en fonction du labeur fourni, comme le seraient des bêtes de somme. En sa qualité d'épouse et de compagne d'un mari avisé, la femme doit embellir le cercle familial. Elle devrait constamment se demander: “Est-ce conforme à l'idéal que doit atteindre une femme?” “Comment puis-je exercer une influence chrétienne dans mon foyer?” Le mari, de son côté, devrait dire à sa femme qu'il apprécie son travail.1Manuscrit 17, 1891.

L'épouse doit respecter son mari. Le mari doit aimer sa femme. L'engagement du mariage a fait d'eux un seul être, de même leur foi en Christ doit faire qu'ils soient un en lui. Est-il quelque chose qui puisse apporter à Dieu une plus grande joie que de voir ceux qui s'unissent par le mariage chercher ensemble à mieux connaître Jésus-Christ et à se pénétrer de son Esprit?2Manuscrit 36, 1899.

Vous avez maintenant des devoirs qui n'existaient pas avant votre mariage. “Revêtez-vous, dit l'apôtre Paul, d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience.” Colossiens 3:12. Examinez soigneusement les instructions suivantes: “Marchez dans la charité, à l'exemple du Christ, qui vous a aimés. ... Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; car le mari est le chef de la femme, comme le Christ est le chef de l'Eglise. ... Or, de même que l'Eglise est soumise au Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses. Maris, aimez vos femmes,

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»