Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 151

Chapitre 23 — Les enfants, une bénédiction

Dieu institua la famille — Celui qui donna Eve pour compagne à Adam ... [voulait qu'] hommes et femmes s'unissent par ces liens sacrés pour former des familles dont les membres, couronnés d'honneur, fussent reconnus comme appartenant à la famille céleste.1Le ministère de la guérison, 301; Rayons de santé, 11.

Les enfants constituent l'héritage du Seigneur, et nous devrons lui rendre compte de la manière dont nous aurons géré son bien. ... Avec amour, foi et prière, les parents doivent travailler en faveur des leurs jusqu'à ce qu'ils puissent se présenter avec joie devant Dieu, en disant: “Me voici, moi et les enfants que l'Eternel m'a donnés...”2Les paraboles de Jésus, 164, 165.

Une maison sans enfants est un désert. Les cœurs de ses occupants courent le danger de devenir égoïstes, de ne rechercher que leurs aises et de ne tenir compte que de leurs propres désirs et de leurs propres satisfactions. Ils cherchent à s'attirer la sympathie, alors qu'ils n'en ont pas à donner à autrui.3Testimonies for the Church 2:647.

Conseils à un couple sans enfants — L'égoïsme, qui se manifeste de diverses manières suivant les circonstances et les conditions de vie particulières à chaque individu, doit disparaître. Ce serait un avantage pour vous d'avoir des enfants, car vous seriez obligés de vous occuper d'eux, de les instruire et de leur servir d'exemple, ce qui vous amènerait à sortir de vous-mêmes. ... Lorsqu'une famille est composée de deux personnes, ce qui est votre cas, et qu'il ne s'y trouve par conséquent aucun enfant pour cultiver la patience, le pardon et l'amour véritable, il faut être constamment sur ses gardes pour empêcher que l'égoïsme n'impose sa loi. Autrement, un couple comme le vôtre finirait par devenir l'unique centre

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»