Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 159

Chapitre 25 — Prendre soin des enfants nécessiteux

Les orphelins — Plus d'un père qui est mort dans la foi, confiant en l'éternelle promesse de Dieu, a quitté ses bien-aimés pleinement assuré que le Seigneur prendrait soin d'eux. Et comment le Seigneur pourvoit-il aux besoins de ces affligés? Il n'accomplit pas un prodige en faisant tomber du ciel la manne, il n'envoie pas non plus des corbeaux pour leur apporter de la nourriture, mais il opère un miracle dans les cœurs en en chassant l'égoïsme et en ouvrant des sources de bienfaisance. Dieu éprouve l'amour de ceux qui se disent ses disciples en confiant à leur affectueuse sollicitude de pauvres orphelins.

Que ceux qui possèdent l'amour de Dieu, ouvrent leur cœur et leur foyer à ces enfants. ...

Un vaste champ d'activité s'offre à tous ceux qui veulent travailler pour le Maître en prenant soin de ces enfants et de ces jeunes qui ont été privés de la direction vigilante de parents et de la douce influence d'un foyer chrétien. Parmi eux, beaucoup ont hérité de mauvais traits de caractère et, si on les laisse grandir dans l'ignorance, ils auront des fréquentations qui risquent de les entraîner au vice et au crime. Ces jeunes qui ne donnent pas beaucoup d'espoir devraient être placés dans des conditions favorables à la formation d'un bon caractère afin qu'ils puissent devenir des fils et des filles de Dieu.1Témoignages pour l'Église 2:605-607.

La responsabilité de l'Eglise — L'Eglise doit s'occuper des orphelins; le Christ dit à ses disciples: Prenez soin de ces enfants défavorisés, amenez-les moi, et vous aurez votre récompense. Dans ce domaine, j'ai observé des manifestations d'un profond égoïsme. S'ils ne sont pas assurés de pouvoir tirer quelque avantage pour eux-mêmes en

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»