Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 208

Chapitre 35 — Partager les fardeaux

Le père ne peut abdiquer son autorité — Les devoirs du père envers ses enfants ne peuvent être transférés sur la mère. Si elle accomplit sa propre tâche, son fardeau est suffisamment lourd à porter. Ce n'est qu'en agissant à l'unisson que le père et la mère peuvent mener à bien la tâche que le Seigneur leur a confiée.1Fundamentals of Christian Education, 69.

Le père ne devrait pas se démettre de sa participation à l'éducation de ses enfants pour cette vie et pour l'éternité. Il doit assumer sa part de responsabilités. Il y a obligation pour le père comme pour la mère. Les parents doivent se témoigner amour et respect mutuels s'ils veulent voir ces qualités se développer chez leurs enfants.2The Signs of the Times, 22 juillet 1889.

Le père devrait encourager et soutenir la mère dans sa tâche par des attitudes et des paroles empreintes de tendresse.3The Signs of the Times, 13 septembre 1877.

Essayez d'aider votre femme dans les difficultés qu'elle rencontre. Veillez à la manière dont vous parlez; faites preuve, dans votre façon d'agir, de délicatesse, de courtoisie et d'amabilité, et vous serez récompensé.4Testimonies for the Church 2:84.

Les marques de tendresse allègent le fardeau de la mère de famille — Quels que soient ses responsabilités et ses soucis, que le père garde dans l'intimité du foyer la même attitude souriante et le même ton aimable qu'envers les visiteurs et les étrangers rencontrés au cours de la journée. Que la femme sente qu'elle peut se reposer sur la grande affection de son mari — qu'il la soutiendra, la raffermira et l'aidera à porter ses soucis et ses peines, que son influence la stimulera — et le poids de son fardeau sera diminué de moitié. Les enfants ne sont-ils pas à lui aussi bien qu'à elle?5Christian Temperance and Bible Hygiene, 70.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»