Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 211

Chapitre 36 — Un véritable ami pour ses enfants

Passez du temps avec les enfants — La plupart des pères négligent de précieuses occasions d'attirer à eux et de gagner l'attachement de leurs enfants. Lorsqu'ils rentrent de leur travail, ils devraient considérer les moments passés avec leurs enfants comme une agréable diversion.1The Signs of the Times, 6 décembre 1877.

Les pères devraient se départir de leur fausse dignité, renoncer à certains passe-temps futiles, afin de se mêler à leurs enfants, considérant avec bienveillance leurs petits problèmes en les attirant à eux par les liens sacrés de l'amour, et en exerçant sur leurs esprits malléables une influence telle que leurs conseils seront considérés comme sacrés.2The Signs of the Times, 6 décembre 1877.

Intéressez-vous tout spécialement aux garçons — Le père qui a des garçons devrait être très proche de ses fils. Qu'il les fasse profiter de sa grande expérience et leur parle avec une tendresse et une simplicité telles qu'il s'attache leur cœur. Il devrait leur faire comprendre qu'il a constamment en vue leur intérêt et leur bonheur.3Counsels to Parents, Teachers, and Students, 128.

Celui qui a une famille avec des garçons doit comprendre que, quelle que soit sa vocation, il n'a pas le droit de négliger les âmes dont il a la charge. En permettant qu'ils viennent au monde, il a pris la responsabilité devant Dieu de faire tout ce qui est en son pouvoir pour les préserver des fréquentations mondaines et des mauvais camarades. Il ne devrait pas laisser entièrement à la mère le soin de ses fils turbulents. C'est une charge trop lourde pour elle. Il doit arranger les choses au mieux de leurs intérêts respectifs. Il peut être très pénible pour la mère de toujours se maîtriser et d'agir avec sagesse dans l'éducation de ses enfants. Dans ce cas, ce serait au père de porter la plus grande part du fardeau. Il devrait s'efforcer de faire tout son possible pour le salut de ses enfants.4Manuscrit 79, 1901.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»