Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 242

Chapitre 42 — Santé et bonne présentation de la mère

La santé de la mère doit être soigneusement préservée — Les forces de la mère devraient être ménagées avec le plus grand soin. Au lieu de la laisser s'épuiser par un travail pénible, il faudrait lui éviter le plus possible les soucis et la soulager de ses fardeaux. Son mari ignore souvent certaines des lois naturelles que le bien-être de sa famille exigerait qu'il connaisse. Absorbé par la lutte pour la vie ou l'appât du gain ou pris par ses problèmes et ses tracas il laisse reposer sur sa femme, à une période particulièrement critique, des charges qui dépassent ses forces et sont causes pour elle de faiblesse et de maladie.1Le ministère de la guérison, 315; Rayons de santé, 33, 34.

Dans son propre intérêt et celui de sa famille, elle doit s'épargner toute corvée inutile et user de tous les moyens dont elle dispose pour préserver la vie, la santé et la vigueur que Dieu lui a données; car elle a besoin de toutes ses facultés pour mener à bien sa lourde tâche. Elle devrait passer une partie de son temps en plein air, à faire des exercices, afin de reprendre des forces pour s'acquitter de ses tâches domestiques joyeusement et consciencieusement, tout en restant la lumière et la bénédiction du foyer.2Pacific Health Journal, juin 1890.

Les mères doivent être les défenseurs de la réforme sanitaire — La volonté divine a été pleinement révélée à toutes les mères; Dieu veut qu'elles soient, par la parole et par l'exemple, les défenseurs de la réforme sanitaire. Elles devraient s'appuyer fermement sur les principes, afin de ne violer en aucun cas les lois physiques que Dieu a implantées en elles. “Fidèles aux principes”, en toute intégrité, les mères recevront du ciel la puissance morale et la grâce qui leur permettront de faire briller leur lumière sur le monde, à la fois

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»