Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 306

Parents, que votre religion ne soit pas un simple formalisme, mais une réalité.3Manuscrit 89, 1894.

Le christianisme doit faire partie intégrante de l'éducation familiale — La religion dans le foyer est terriblement négligée. Les hommes et les femmes manifestent davantage d'intérêt pour les missions lointaines. Ils donnent en leur faveur avec libéralité et cherchent ainsi à apaiser leur conscience, pensant que ce qu'ils apportent pour la cause de Dieu rachètera le mauvais exemple qu'ils donnent dans leur foyer. Mais ce dernier est leur champ missionnaire exclusif, et Dieu n'accepte aucune des excuses invoquées pour le négliger.4The Signs of the Times, 23 août 1899.

Les foyers où le christianisme est vécu de façon pratique sont une vraie bénédiction. La religion permettra aux parents de s'acquitter du véritable travail missionnaire que Dieu leur a confié. Les enfants seront élevés dans la crainte et le respect du Seigneur.5The Review and Herald, 13 mars 1894.

Si les jeunes d'aujourd'hui ne sont pas davantage intéressés par les questions religieuses, c'est que leur éducation a été négligée dans ce domaine. Ce n'est pas aimer vraiment nos enfants que leur permettre de satisfaire tous leurs désirs ou laisser impunies leurs désobéissances à nos directives. ...6Testimonies for the Church 2:701.

Pour que la religion ait une influence sur la société, elle doit d'abord en avoir une dans la famille. Si l'on apprenait aux enfants à aimer et à craindre Dieu à la maison, une fois lancés dans la vie ils seraient prêts à guider leur propre famille selon les voies de Dieu; les principes de la vérité seraient ainsi implantés dans la société et y feraient sentir leur influence. Le christianisme est indissociable de l'éducation familiale.7The Signs of the Times, 8 avril 1886.

La religion vécue dans la famille est plus importante que celle pratiquée à l'église — La prospérité de l'église est essentiellement fondée sur la vie des foyers. Les influences qui régissent la vie familiale se répercutent sur celle de l'église; c'est pourquoi les devoirs de l'église devraient commencer à la maison.8The Signs of the Times, 1 septembre 1898.

Si la vie religieuse de la famille est satisfaisante, elle sera excellente dans nos assemblées. Tenez convenablement les rênes de votre foyer et consacrez-le à Dieu; de plus, agissez et

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»