Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 35

Chapitre 5 — Un témoin puissant pour le Christ

Les meilleurs missionnaires proviennent de foyers chrétiens — Les missionnaires appelés à travailler en pays lointains au service du Maître reçoivent le meilleur de leur préparation au sein d'un foyer chrétien, où règnent la crainte de Dieu, l'amour pour Dieu, où le Seigneur est adoré, où la fidélité est devenue une seconde nature, où l'à-peu-près et la négligence dans l'accomplissement des devoirs domestiques ne sont pas tolérés, où la communion sereine avec Dieu est considérée comme essentielle dans l'exécution ponctuelle des tâches quotidiennes.1Manuscrit 140, 1897.

Les devoirs domestiques doivent être envisagés avec l'idée que s'ils sont accomplis dans l'esprit qui convient, ils nous procureront une expérience qui nous qualifiera pour travailler au service du Christ d'une manière permanente et consciencieuse. Que ne pourrait pas réaliser un chrétien zélé dans le domaine missionnaire s'il accomplissait fidèlement ses devoirs quotidiens, portant joyeusement sa croix, ne négligeant aucune tâche, si désagréable qu'elle puisse être au regard des sentiments naturels!2The Signs of the Times, 1 septembre 1898.

Notre œuvre pour le Christ doit commencer au sein de la famille ... Il n'est pas de champ missionnaire plus important. ...

Beaucoup ont négligé honteusement cette œuvre qui doit se faire au foyer. C'est le moment de penser à remédier à cet état de choses, avec l'aide divine.3Témoignages pour l'Église 3:70, 71.

C'est dans leur propre foyer que les jeunes doivent accomplir les devoirs les plus importants, répandant par leur affection et leur dévouement sincère une vraie bénédiction à l'égard de leur père, de leur mère et de leurs frères et sœurs. En se dépensant en faveur d'autrui, ils peuvent ainsi

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»