Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 358

Chapitre 61 — Principes à observer en matière financière

L'argent peut être une bénédiction ou une malédiction — L'argent n'est pas nécessairement une malédiction; il possède même une grande valeur car, s'il est bien utilisé, il peut largement contribuer au salut des âmes et il nous permet de secourir ceux qui sont plus pauvres que nous. Mais s'il est utilisé sans prudence ni sagesse, ... l'argent devient un véritable piège. Celui qui l'utilise en vue de satisfaire son orgueil et son ambition en retire un mal plutôt qu'un bien. L'argent met constamment à l'épreuve nos sentiments. Celui qui gagne plus que le nécessaire doit rechercher le discernement et la grâce afin de mieux se connaître et de veiller attentivement sur son propre cœur. Il évitera ainsi de se créer des besoins imaginaires et d'être un mauvais économe dilapidant le capital que Dieu lui a confié.

Lorsque nous aimons Dieu par-dessus tout, les choses temporelles occupent leur juste place dans nos sentiments. Si nous cherchons humblement et sincèrement à acquérir les connaissances et la capacité requises pour faire un usage judicieux des biens de notre Seigneur, nous recevrons la sagesse d'en haut. Lorsque l'on obéit aux préférences et aux penchants de son cœur, lorsque l'on entretient l'idée qu'avec ou sans l'approbation de Dieu, “l'argent fait le bonheur”, celui-ci devient une véritable tyrannie qui domine l'homme; on lui accorde sa confiance, on l'adore comme son dieu. On lui sacrifie l'honneur, la vérité, l'intégrité et la justice. On abandonne les commandements de Dieu et on se laisse diriger par les us et coutumes du monde, que le dieu Mammon a établis.1Lettre 8, 1889.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»