Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 431

Chapitre 72 — L'hospitalité

De nos jours encore des anges peuvent nous rendre visite — La Bible insiste beaucoup sur la pratique de l'hospitalité. Non seulement elle la recommande comme un devoir, mais elle en décrit des scènes magnifiques et montre les bénédictions qu'elle apporte. Citons tout d'abord l'expérience d'Abraham. ...

Dieu jugea ces actes de courtoisie suffisamment remarquables pour les relater dans sa Parole et, plus de mille ans plus tard, un apôtre inspiré y fait allusion: “N'oubliez pas l'hospitalité; car, en l'exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir.”

Le privilège accordé à Abraham et à Lot peut aussi être le nôtre. En recevant chez nous des enfants de Dieu, nous aussi, nous pouvons accueillir des anges. Même aujourd'hui, des êtres célestes d'apparence humaine entrent dans les demeures des hommes et mangent avec eux. Les chrétiens qui vivent sous le regard de Dieu sont toujours accompagnés d'anges invisibles qui laissent derrière eux une bénédiction à ceux qui les accueillent.1Témoignages pour l'Église 2:662, 664.

Occasions et avantages négligés — L'hospitalité est une caractéristique que, selon le Saint-Esprit, doit posséder celui qui est appelé à occuper dans l'église un poste de confiance. Voici l'ordre adressé à toute l'église: “Exercez l'hospitalité les uns envers les autres, sans murmures. Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu'il a reçu.”

Ces exhortations ont été singulièrement négligées. Même ceux qui se disent chrétiens pratiquent très peu l'hospitalité et, parmi nos membres, il en est peu qui la considèrent comme un

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»