Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 441

Chapitre 73 — Nos besoins sociaux

Dieu a pourvu à nos besoins sociaux — Tout dans l'éducation du peuple élu montrait que celui qui fait de Dieu le centre de son existence possède la plénitude de vie. Lorsque Dieu crée dans l'homme un besoin, il lui offre le moyen d'y répondre; lorsqu'il lui donne une faculté, il lui fournit également la possibilité de la développer.

Auteur et admirateur de tout ce qui est beau, Dieu a tout prévu pour satisfaire chez ses enfants l'amour de la beauté. Il a aussi pourvu à leurs besoins sociaux et encouragé les relations amicales qui sont si précieuses pour développer la sympathie, éclairer et adoucir la vie.1Education, 36, 37.

L'influence des fréquentations — Chacun veut avoir ou se faire des relations. Et la plus ou moins grande influence en bien ou en mal sera proportionnée à la force de l'amitié qui unit les uns aux autres. Tous auront des amis*D'après le contexte, l'auteur parle ici de relations que l'on peut se faire dans le cadre des institutions adventistes. — N.D.L.R.; ils les influenceront et seront influencés à leur tour.2Témoignages pour l'Église 1:676.

La Parole de Dieu attache une grande importance à l'influence des fréquentations, même sur les hommes et les femmes adultes. Mais quand il s'agit de la formation de l'esprit et du caractère des enfants et des jeunes, son pouvoir est bien plus considérable. L'entourage qu'ils fréquentent, les principes qu'ils suivent et les habitudes qu'ils adoptent déterminent leur utilité présente et leur destinée future.

Il est inévitable que les jeunes se créent des relations et qu'ils en subissent l'influence. Il existe des liens mystérieux qui unissent les âmes entre elles. Le cœur de l'un répond alors au

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»