Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 458

Chapitre 76 — Jours fériés et anniversaires

Conseils à propos des jours fériés — Nous ne devrions pas chômer les jours fériés comme le fait le monde, mais nous ne devrions pas nous en désintéresser complètement, de peur d'indisposer nos enfants. A notre époque en particulier, où ceux-ci courent le danger de subir les influences néfastes et corruptrices des plaisirs et des séductions du monde, que les parents cherchent à leur proposer quelque chose pour remplacer ces distractions dangereuses. Faites comprendre à vos enfants que vous n'avez en vue que leur bien et leur bonheur.1Testimonies for the Church 1:514, 515.

A force de respecter les jours fériés, les gens du monde et les membres de nos églises ont fini par croire que ces jours de relâche sont indispensables à leur santé et à leur bonheur. Mais ils s'avèrent au contraire tout à fait néfastes.2Fundamentals of Christian Education, 317.

Nous avons sincèrement cherché à modifier cet ordre des choses en rendant ces jours de congé les plus intéressants possible pour nos enfants et nos jeunes afin de les détourner des distractions auxquelles se livrent les incroyants.3The Review and Herald, 29 janvier 1884.

Quelle mention l'ange portera-t-il dans son livre? — Après une journée gaspillée dans les plaisirs, quelle satisfaction en retire-t-on? En tant qu'ouvrier du Seigneur, qui a-t-on aidé à vivre une vie meilleure, plus noble et plus pure? Que liraient les enfants de Dieu s'ils pouvaient consulter le registre tenu par l'ange? “Un jour de perdu!” Un jour de perdu pour leur âme, perdu pour le service du Christ, parce qu'aucun bien n'a été accompli. D'autres jours seront peut-être accordés, mais celui-là, passé dans des conversations banales ou insensées entre garçons et filles, ils ne le revivront plus jamais.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»