Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Foyer Chrétien, Page 463

Chapitre 77 — La fête de Noël

La fête de Noël — “Voici Noël!” Tel est le cri qui retentit à travers le monde de l'est à l'ouest et du nord au sud. Une période de joie générale, de grande liesse, à la fois pour les jeunes, les adultes et les personnes âgées. Mais qu'est-ce que Noël, cette fête qui soulève tant d'intérêt?...

Le 25 décembre est le jour présumé de la naissance de Jésus-Christ, et sa célébration, très populaire, est devenue générale. Cependant, il n'est pas sûr du tout que nous célébrions le vrai jour anniversaire de la naissance de notre Sauveur. L'histoire ne nous fournit aucune certitude à ce sujet. La Bible n'indique pas non plus sa date exacte. Si le Seigneur avait estimé que cette précision était essentielle à notre salut, il nous l'aurait donnée par l'intermédiaire de ses prophètes et de ses apôtres. Or, le silence des Ecritures sur ce point prouve que cette date ne nous a pas été révélée, et cela, pour de bonnes raisons.

Dans sa sagesse, le Seigneur a tenu secret l'endroit où Moïse fut inhumé. C'est Dieu qui l'ensevelit, c'est lui qui le ressuscita et le fit monter au ciel. En gardant ce secret, la Providence coupa court à d'éventuelles manifestations d'idolâtrie. Celui contre qui les Israélites se révoltèrent — alors qu'il se dévouait en leur faveur — , celui qu'ils ne cessèrent de pousser à la limite de la résistance humaine, allait être honoré presque à l'égal de Dieu dès que la mort l'aurait séparé d'eux. C'est pour la même raison que Dieu n'a pas révélé la date exacte de la naissance du Christ. Ce jour ne devait pas ravir la gloire qui est due normalement au Christ, le Rédempteur du monde — le seul que nous devrions accueillir, en qui nous devrions croire, le seul capable de

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»