Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Heureux ceux qui, Page 42

du Calvaire — pour nous sauver de la mort et nous acquérir la vie éternelle — sans chanter ensuite la gloire de son Amour?

“Dans son palais tout s'écrie: Gloire!” Le doux chantre d'Israël louait Dieu sur la harpe et déclarait: “Je dirai la splendeur glorieuse de ta majesté; je chanterai tes merveilles. On parlera de ta puissance redoutable, et je raconterai ta grandeur.” Psaumes 29:9; 145:5, 6.

La croix du Calvaire doit être élevée assez haut pour attirer les regards de la foule et absorber ses pensées. Alors toutes nos facultés spirituelles recevront une énergie divine. Alors on sentira un besoin irrésistible de travailler pour le Maître, et les hérauts du Seigneur feront rayonner sur le monde des ondes lumineuses et des activités bienfaisantes qui éclaireront la terre.

Avec quelle joie le Christ accepte tous ceux qui s'abandonnent à lui! Il unit notre nature humaine à sa nature divine afin de dévoiler au monde les mystères de l'amour incarné. Parlons de cet amour, chantons-le, adressons-lui nos prières et proclamons-en la gloire toujours plus loin.

La patience dans les épreuves, la reconnaissance pour les bénédictions reçues, la fermeté dans la tentation, la douceur, l'humilité, la bonté, la pitié et l'amour sont les traits de caractère qui, devenus habituels, font ressortir le contraste entre un cœur illuminé par Dieu et celui dans lequel règne l'amour du moi, où la lumière de la Vie n'a jamais pénétré.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»