Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

L'histoire de la Rédemption, Page 234

Chapitre 30 — La résurrection du Christ

Les disciples se reposèrent le jour du sabbat, attristés de la mort de Jésus, leur Seigneur, le Roi de gloire, qui gisait dans le tombeau. A la tombée du jour, les soldats montaient la garde devant le sépulcre où reposait le Sauveur, pendant que des anges, invisibles, survolaient le lieu saint. La nuit s'écoula lentement, et, alors qu'il faisait encore sombre, les anges qui veillaient savaient que l'heure de délivrer le Fils bien-aimé de Dieu était sur le point de sonner. Tandis qu'ils attendaient avec la plus intense émotion le moment de sa victoire, un ange puissant descendit rapidement du ciel. Son visage resplandissait comme l'éclair et ses vêtements étaient blancs comme la neige. Son éclat dissipa les ténèbres qui l'entouraient et fit fuir loin de sa glorieuse lumière les mauvais anges qui, avec un air de triomphe, avaient revendiqué le corps de Jésus. L'un des anges qui avaient été témoins de l'humiliation du Christ et veillé sur son lieu de repos, se joignit à l'ange descendu du ciel, et, ensemble, ils vinrent près du sépulcre. A leur approche, il y eut un grand tremblement de terre.

Les soldats de la garde romaine furent saisis de frayeur. Qu'en était-il maintenant de leur pouvoir de surveiller le corps de Jésus? Ils en avaient oublié leur mission et l'éventualité que les disciples ne viennent s'emparer de sa dépouille. Lorsque la lumière des anges resplendit autour d'eux, plus brillante que le soleil, les hommes de cette garde romaine tombèrent à terre comme morts. L'un des anges saisit la grande pierre, la roula et

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»