Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

L'histoire de la Rédemption, Page 261

Chapitre 34 — Fidèles malgré la persécution

Ce chapitre est basé sur Actes 5:12-42.

Les apôtres, revêtus d'une grande puissance, continuèrent leur œuvre de miséricorde en guérissant les malades et en prêchant le Sauveur crucifié et ressuscité. Nombreux étaient ceux qui entraient dans l'Eglise par le baptême, mais nul n'osait se joindre à elle, à moins d'être complètement un de cœur et d'esprit avec ceux qui croyaient en Jésus. Des multitudes de gens accouraient à Jérusalem, pour y amener des malades et ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs. Un grand nombre d'entre eux étaient placés dans les rues où Pierre et Jean passaient, afin que leur ombre les couvre et qu'ils soient guéris. La puissance du Sauveur ressuscité s'était manifestement emparée des apôtres qui accomplissaient des signes et des miracles qui augmentaient chaque jour le nombre des croyants.

Tout cela mettait les prêtres et les chefs de la nation dans un cruel embarras, notamment ceux qui, parmi eux, étaient sadducéens. Ils se rendaient compte que si l'on permettait aux apôtres de prêcher la résurrection du Sauveur et d'accomplir des miracles en son nom, la doctrine des sadducéens selon laquelle il n'y a pas de résurrection des morts serait finalement rejetée par tous, et leur secte ne tarderait pas à disparaître. De leur côté, les pharisiens comprenaient que cette prédication de Jésus-Christ aurait pour effet de saper les fondements des cérémonies juives et de rendre superflues leurs offrandes

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»