Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

L'histoire de la Rédemption, Page 350

Chapitre 47 — Luther et la grande Réforme

Martin Luther occupe le premier rang de ceux qui furent appelés à conduire l'Eglise hors des ténèbres de la papauté vers la lumière d'une foi plus pure. Zélé, ardent, pieux, ne connaissant aucune crainte sinon celle de Dieu, et n'admettant d'autre base religieuse que les saintes Ecritures, Luther fut un homme providentiel pour son temps. Par lui, le Seigneur accomplit une grande œuvre pour réformer l'Eglise et pour éclairer le monde.

Un jour, en examinant les livres de la bibliothèque de l'Université, Luther y trouva une Bible en latin. Certes, il avait entendu lire, aux services religieux, des passages des évangiles et des épîtres, mais il supposait que la Parole de Dieu se résumait à cela. Or, pour la première fois, il était en présence de la sainte Ecriture dans sa totalité, et, avec un étonnement mêlé de crainte, il en feuilletait les pages sacrées. Saisi par l'émotion et le cœur battant, il arrêtait de temps à autre sa lecture pour s'écrier: “Oh! si seulement Dieu permettait que je posséde un jour personnellement un tel livre!” Des anges du ciel étaient à ses côtés et des rayons de lumière émanant du trône de Dieu lui révélaient les trésors de la vérité. Il avait toujours craint d'offenser Dieu; mais ce jour-là, il éprouva plus que jamais le sentiment de sa culpabilité. Son désir de s'affranchir du péché et de trouver la paix avec Dieu fut si profond qu'il décida finalement d'entrer dans un couvent et de se consacrer à la vie monastique.

Tous les instants qu'il pouvait dérober à ses devoirs journaliers, à son sommeil et jusqu'à ses maigres repas, étaient réservés à l'étude. Il appréciait par-dessus tout

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»