Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

L'histoire de la Rédemption, Page 375

Chapitre 51 — Le message du deuxième ange

Les églises qui repoussèrent le message du premier ange rejetèrent par là même la lumière du ciel. Car il s'agissait d'un message de miséricorde destiné à leur faire prendre conscience de leur mondanité et de leur déchéance et de les exhorter à se préparer à rencontrer le Seigneur.

Le message du premier ange avait été adressé à l'humanité afin que l'Église du Christ se sépare des influences corruptrices du monde. Mais pour la majorité des humains — et même pour les soi-disant chrétiens — , les liens qui les retenaient à la terre étaient plus forts que ce qui les attiraient vers le ciel. Ils choisirent de prêter l'oreille à la sagesse du monde et se détournèrent du message de la vérité qui sonde les cœurs.

Quand Dieu accorde sa lumière, ce n'est pas pour qu'elle soit méprisée et rejetée, mais pour qu'elle soit appréciée et qu'on lui obéisse. La lumière qu'il envoie devient ténèbres aux yeux de ceux qui la négligent. Quand l'Esprit de Dieu cesse de faire pénétrer la vérité dans le cœur des hommes, c'est en vain qu'ils l'écoutent, et toute prédication est vaine.

Lorsque les Églises méprisèrent l'appel de Dieu en rejetant le message du retour du Christ, le Seigneur les rejeta. Le premier ange est suivi d'un deuxième qui proclame: “Elle est tombée, elle est tombée la grande Babylone! Elle a fait boire son vin à toutes les nations, le vin de sa terrible immoralité!” Apocalypse 14:8. Les adventistes interprétèrent ce message comme annonçant la chute morale des Églises consécutive à leur rejet du

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»