Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

L'histoire de la Rédemption, Page 405

Chapitre 57 — Le spiritisme

La doctrine de l'immortalité naturelle de l'âme a préparé la voie au spiritisme moderne. En effet, si les morts sont admis en la présence de Dieu, et s'ils jouissent de connaissances infiniment supérieures à celles qu'ils possédaient auparavant, pourquoi ne reviendraient-ils pas sur la terre pour éclairer et instruire les vivants? Pourquoi ceux qui croient à l'état conscient des morts refuseraient-ils ce qui leur est présenté comme une lumière divine révélée par des esprits glorifiés? Ce moyen de communication, considéré comme sacré, donne à Satan la possibilité de travailler à la réalisation de ses desseins. Les anges déchus, soumis à ses ordres, se présentent comme les messagers du monde des esprits. Tout en prétendant les mettre en rapport avec les morts, le prince du mal exerce sur les vivants son pouvoir de fascination.

Il a le pouvoir de faire apparaître aux hommes l'image de leurs amis décédés. La contrefaçon est parfaite; les traits bien connus, les paroles, le son de la voix sont reproduits de façon merveilleusement fidèle. Ainsi, nombreux sont ceux qui sont réconfortés par l'assurance que leurs êtres chers jouissent de la félicité céleste, et, sans se douter du danger qu'ils courent, ils prêtent l'oreille “à des esprits trompeurs et aux enseignements des démons”. 1 Timothée 4:1.

Quand Satan les a convaincus qu'ils entrent réellement en communication avec les morts, il fait apparaître à leurs yeux des personnes descendues dans la tombe sans y être préparées. Elles se disent heureuses dans le ciel, et prétendent même y occuper une position élevée. Ainsi se

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»