Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Jésus-Christ, Page 228

Chapitre 25 — L’appel des disciples

Ce chapitre est basé sur Matthieu 4:18-22; Marc 1:16-20; Luc 5:1-11.

Le jour se levait sur la mer de Galilée. Les disciples, fatigués par une nuit d’efforts inutiles, se trouvaient encore dans leurs barques. Jésus, venu au bord de l’eau, espérait, à cette heure matinale, trouver un peu de repos, loin de la foule qui l’assiégeait constamment. Mais le peuple ne tarda pas à se rassembler en si grand nombre autour de lui, qu’il se vit pressé de tous côtés. Les disciples s’étaient approchés du rivage. Pour échapper à la multitude, Jésus entra dans la barque de Pierre et demanda à celui-ci de s’éloigner un peu. Ainsi il pouvait être mieux vu et entendu de tous, et, de son bateau, il commença à enseigner ceux qui se tenaient sur la plage.

Quel spectacle s’offrait à la vue des anges: leur glorieux Commandant, assis dans une barque de pêcheurs, balancé sans arrêt par les vagues, occupé à proclamer la bonne nouvelle du salut à la foule qui se pressait sur la rive! Celui que le ciel honore enseignait, en plein air et aux gens les plus ordinaires, les grandes vérités concernant son royaume. A bien prendre, il n’aurait pu choisir un champ de travail mieux adapté. Le lac, les montagnes, les champs qui s’étendaient devant lui, le soleil inondant la terre de sa lumière, tout lui fournissait des objets aptes à illustrer ses leçons et à les graver dans les esprits. Aucune de ces leçons du Christ ne restait stérile. Chaque message issu de ses lèvres apportait à quelque âme la parole de la vie éternelle.

La foule grossissait de plus en plus. Des vieillards appuyés sur leurs bâtons, de robustes paysans descendus des collines, des pêcheurs habitués à peiner sur le lac, des marchands et des rabbins, des riches et des savants, des personnes de tout âge

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»