Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Jésus-Christ, Page 405

Chapitre 45 — Représentation anticipée de la croix

Ce chapitre est basé sur Matthieu 16:13-28; Marc 8:27-38; Luc 9:18-27.

L’œuvre du Christ sur la terre touchait à sa fin. Jésus voyait devant lui, comme en une esquisse aux contours précis, les scènes vers lesquelles il s’acheminait. Avant même d’avoir revêtu l’humanité, il avait embrassé du regard tout le chemin qu’il devait parcourir pour sauver ce qui était perdu. Les angoisses qui déchireraient son cœur, les injures dont il serait abreuvé, les privations qu’il devrait endurer, tout cela s’offrait à sa vue avant même qu’il eût quitté la couronne et le vêtement royal pour descendre les marches du trône et voiler sa divinité sous l’humanité. La voie de la crèche au Calvaire était tout entière devant ses yeux. Il n’ignorait rien et disait cependant: “Me voici, je viens, avec le rouleau du livre qui est écrit pour moi. Mon Dieu, je prends plaisir à faire ta volonté. Et ta loi est au fond de mon cœur.”1Psaumes 40:7-9.

Il ne cessa jamais d’avoir présent à l’esprit le résultat de sa mission. Sa vie terrestre, si remplie de peines et de renoncements, était égayée par la pensée que tout son travail ne serait pas vain. En donnant sa vie pour la vie des hommes, il ramènerait ceux-ci à la fidélité envers Dieu. Il devra pour cela recevoir le baptême du sang; son âme innocente portera le fardeau des péchés du monde; l’ombre d’une douleur indescriptible s’étendra sur lui; néanmoins, à cause de la joie qui lui est réservée, il souffrira la croix et méprisera l’ignominie.

Les scènes qui se déroulaient devant lui restaient encore cachées à ceux qu’il avait élus comme compagnons de son ministère; mais le temps approchait où ils devaient contempler son agonie. Celui qu’ils avaient aimé et en qui ils s’étaient confiés, ils allaient le voir livré aux mains de ses ennemis et

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»