Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Jésus-Christ, Page 508

Chapitre 56 — Jésus bénissant les enfants

Ce chapitre est basé sur Matthieu 19:13-15; Marc 10:13-16; Luc 18:15-17.

Jésus a toujours aimé les enfants. Il acceptait leur affection franche et naturelle. Les louanges de reconnaissance qui sortaient de leurs lèvres pures, comme une douce musique à ses oreilles, réconfortaient son esprit oppressé par le contact des hommes rusés et hypocrites. Où qu’il allât, par son aspect bienveillant et son accueil si doux, le Sauveur gagnait l’amour et la confiance des enfants.

Les Juifs avaient l’habitude d’apporter leurs enfants à quelque rabbin pour qu’il les bénît par l’imposition des mains; mais les disciples trouvaient que l’œuvre du Sauveur avait trop d’importance pour qu’on l’interrompît ainsi. Quand les mères vinrent à lui, avec leurs enfants, les disciples, jugeant que ces petits étaient trop jeunes pour retirer quelque bien d’une entrevue avec Jésus, leur jetèrent un regard de mécontentement. Ils supposaient que leur présence serait pour le Maître une occasion de déplaisir, sans penser que c’était leur propre attitude qui peinait Jésus. Le Sauveur comprenait la sollicitude et les soucis des mères s’efforçant d’élever leurs enfants suivant la Parole de Dieu. Et c’est lui-même qui, ayant entendu leurs prières, les avait attirées en sa présence.

Une mère ayant quitté sa maison avec son enfant pour se mettre à la recherche de Jésus, parla en route de son projet à une voisine et celle-ci voulut que Jésus bénît aussi ses enfants. Plusieurs mères vinrent ensemble, amenant leurs petits, dont quelques-uns avaient dépassé l’âge de la première enfance. Quand ces mères eurent fait connaître leur désir, Jésus accueillit avec sympathie leur timide requête, accompagnée de larmes.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»