Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Jésus-Christ, Page 564

Chapitre 63 — Ton roi vient

Ce chapitre est basé sur Matthieu 21:1-11; Marc 11:1-10; Luc 19:29-44; Jean 12:12-19.

“Tressaille de joie, fille de Sion! Pousse des cris d’allégresse, fille de Jérusalem! Voici que ton roi vient à toi; il est juste et victorieux, humble et monté sur un âne, sur le poulain d’une ânesse.”1Zacharie 9:9.

C’est ainsi que le prophète Zacharie avait annoncé la venue du Roi d’Israël, cinq siècles avant la naissance du Christ. Cette prophétie va maintenant s’accomplir. Après avoir si longtemps refusé les honneurs de la royauté, Jésus vient à Jérusalem comme l’héritier promis du trône de David.

C’est le premier jour de la semaine que le Christ fit son entrée solennelle. Des foules accourues à Béthanie l’accompagnaient maintenant, impatientes d’assister à son triomphe. Beaucoup de personnes, qui se rendaient à la ville pour célébrer la Pâque, se joignirent à la foule qui entourait Jésus. La nature entière paraissait en fête. Les arbres étaient revêtus de verdure, et leurs fleurs répandaient dans l’atmosphère un parfum subtil. Une vie et une fête nouvelles animaient le peuple. On se reprenait à espérer un nouveau royaume.

En vue de son entrée à Jérusalem, Jésus avait chargé deux de ses disciples de lui amener une ânesse avec son ânon. A sa naissance, le Sauveur avait accepté l’hospitalité auprès de personnes étrangères. La crèche dans laquelle il avait été déposé avait dû être empruntée. Et maintenant, bien que le bétail de mille collines lui appartienne, il se voit obligé de recourir à l’amabilité d’un étranger pour obtenir la monture sur laquelle il entrera à Jérusalem en qualité de roi. Toutefois sa divinité se manifeste jusque dans les moindres instructions qu’il donne aux disciples chargés de cette mission. Comme il l’avait prédit, il leur suffit

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»