Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Jésus-Christ, Page 716

Chapitre 76 — Judas

Ce chapitre est basé sur Jean 13:27.

Judas aurait pu être honoré de Dieu; au lieu de cela, il finit misérablement sa vie. S’il était mort avant le dernier voyage à Jérusalem, il aurait laissé le souvenir d’un homme digne d’avoir sa place parmi les douze, et sa disparition eût fait un grand vide. L’infamie qui est restée attachée à son nom, à travers les siècles, est due aux vices qu’il a manifestés vers la fin de sa vie. Mais c’est à dessein que son caractère a été dévoilé. Il devait servir d’avertissement à tous ceux qui, comme lui, trahiraient leur mission sacrée.

Peu de temps avant la Pâque, Judas avait renouvelé son contrat avec les prêtres, à l’effet de leur livrer Jésus. On décida d’arrêter le Sauveur dans l’un des endroits où il se retirait pour méditer et prier. Après le banquet célébré chez Simon, Judas avait eu l’occasion de réfléchir sur l’acte qu’il s’était engagé à accomplir, mais il resta ferme dans son dessein. Pour trente pièces d’argent, — le prix d’un esclave, — il livra le Seigneur de gloire à l’ignominie et à la mort.

Par nature, Judas était fort attaché à l’argent. Il n’avait pas toujours été assez corrompu pour accomplir une action aussi noire, mais à force de cultiver l’esprit d’avarice, celui-ci avait fini par dominer complètement sa vie. L’amour de Mammon dépassait chez lui l’amour du Christ. En devenant l’esclave d’un vice, il s’était livré à Satan, qui devait l’entraîner jusque dans les bas-fonds du péché.

Judas s’était joint aux disciples alors que le Christ avait les foules pour lui. L’enseignement du Sauveur remplissait les cœurs d’émotion tandis qu’on l’écoutait, ravi, dans les synagogues, au bord de la mer, ou sur la montagne. Des villes et des

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»