Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Jésus-Christ, Page 783

Chapitre 81 — Le Seigneur est ressuscité

Ce chapitre est basé sur Matthieu 28:2-4, 11-15.

La nuit du premier jour de la semaine s’était écoulée lentement. On était à l’heure la plus sombre, celle qui précède l’aube. Le Christ restait prisonnier dans sa tombe étroite; le sceau romain était intact sur la grande pierre; les sentinelles romaines veillaient. Il y avait là des spectateurs invisibles. Des armées de mauvais anges entouraient ce lieu. Si la chose eût été possible, le prince des ténèbres, aidé de sa troupe d’apostats, aurait retenu pour toujours le Fils de Dieu dans sa tombe scellée. Mais une phalange d’anges forts et vaillants entouraient le sépulcre et se préparaient à souhaiter la bienvenue au Prince de la vie.

“Et voici qu’il se fit un grand tremblement de terre; car un ange du Seigneur descendit du ciel.” Cet ange avait quitté les parvis célestes revêtu de la panoplie de Dieu. Les rayons resplendissants de la gloire divine le précédaient, éclairant son chemin. “Son aspect était comme l’éclair et son vêtement blanc comme la neige. La crainte bouleversa les gardes qui devinrent comme morts.”

Où est maintenant la puissance de votre garde, prêtres et chefs? — Ces soldats courageux qui n’ont jamais reculé devant un pouvoir humain, sont maintenant comme des captifs, pris sans épées et sans lances. Ils regardent un visage qui n’est pas celui d’un guerrier mortel, mais celui de l’être le plus puissant que renferme l’armée du Seigneur. Ce messager occupe la position que Satan a perdue par sa chute. C’est lui qui a annoncé la naissance du Christ sur les collines de Bethléhem. La terre frémit à son approche, les démons prennent la fuite, et le ciel paraît s’abaisser tandis que l’ange roule la pierre, comme un simple caillou, et qu’ils l’entendent crier: Fils de Dieu, sors;

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»