Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Jésus-Christ, Page 641

Mais que l’on ne croie pas que le Christ réserve son amour à une seule classe. Il s’identifie avec chaque enfant de l’humanité. Il est devenu membre de la famille terrestre pour que nous pussions devenir membres de la famille céleste. En tant que Fils de l’homme il est le frère de tout fils et de toute fille d’Adam. Ses disciples ne doivent pas se sentir détachés du monde qui périt autour d’eux. Ils font partie du grand tissu de l’humanité; le ciel les considère comme les frères des pécheurs aussi bien que des saints. L’amour du Christ embrasse les êtres déchus, errants, pécheurs; tout acte de bonté tendant à relever une âme tombée, tout acte de miséricorde, est accepté comme fait en sa faveur.

Les anges du ciel sont envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut. Nous ne savons pas encore qui sont ceux-là; on ne voit pas encore qui sera le vainqueur, appelé à partager l’héritage des saints dans la lumière; mais les anges du ciel parcourent la terre en tous sens, cherchant à réconforter les affligés, à protéger ceux qui sont en péril, à gagner les cœurs au Christ. Personne n’est négligé ou oublié. Dieu, qui ne fait pas acception de personnes, prend également soin de toutes les âmes qu’il a créées.

Quand vous ouvrez votre porte aux membres du Christ qui sont dans le besoin ou la souffrance, c’est comme si vous souhaitiez la bienvenue à des anges invisibles. Vous vous préparez à jouir de la compagnie d’êtres célestes. Ils créent autour de vous une atmosphère sacrée de joie et de paix. Ils viennent avec des paroles de louange sur leurs lèvres, et des accords mélodieux se font entendre dans le ciel. Tout acte de miséricorde accompli ici-bas se traduit là-haut par de la musique. Assis sur son trône, le Père place les ouvriers désintéressés parmi ses plus précieux trésors.

Ceux qui seront placés à la gauche du Christ pour l’avoir négligé dans la personne du pauvre et de l’affligé ne sont pas conscients de leur faute. Aveuglés par Satan, ils n’ont pas compris ce qu’ils devaient à leurs frères. Absorbés par leurs intérêts personnels, ils ne se sont pas souciés des besoins d’autrui.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»