Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

LE COLPORTEUR ÉVANGÉLISTE, Page 120

Quatrieme Partie—Allié de Dieu

Chapitre 16—Conduit par lEsprit de Dieu

Sous le contrôle du Saint-Esprit — Le colportage ne devrait jamais connaître de piétinement. Les énergies mises en œuvre dans ce travail doivent rester constamment sous le contrôle du Saint-Esprit de Dieu. — Letter 82. (1899)

L’homme a besoin d’un pouvoir extérieur et supérieur à lui pour rétablir en lui l’image de Dieu et lui donner la possibilité d’accomplir l’œuvre de Dieu ; mais ceci ne rend pas inutile l’élément humain. L’humanité se saisit de la puissance divine, et le Christ habite dans le cœur par la foi ; la force de l’homme peut agir, alors, grâce à la coopération du divin.

Celui qui appela les pêcheurs de Galilée appelle encore aujourd’hui des hommes à son service. Il est tout aussi désireux de manifester sa puissance par nous, qu’il ne l’était de le faire par ses premiers disciples. — jêsus-Christ, p. 125, 126. (1898)

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»