Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 107

L'influence de l'esprit sur l'esprit, 11 avril

Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ. Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l'ivraie parmi le blé, et s'en alla. Matthieu 13:24, 25.

Combien vaine est l'aide de l'homme lorsque la puissance de Satan s'exerce sur un être humain qui en est venu à s'exalter lui-même et qui sait qu'il participe à la science de Satan. Rempli de confiance en soi, il tombe droit dans le piège de l'ennemi, et il est pris. Il n'a pas prêté attention aux avertissements donnés, et il est devenu la proie de Satan. S'il avait marché humblement avec Dieu, il aurait couru au lieu de rendez-vous fixé par le Seigneur. C'est ainsi qu'il aurait été à l'abri au moment du danger, car l'Eternel aurait dressé pour lui un étendard contre l'ennemi. ...

Le danger encouru en tardant de venir au Christ n'est pas discerné par ceux qui sont sous l'emprise de Satan. Mais lorsqu'elle ressent et reconnaît sa culpabilité, l'âme frappée se réfugie en son Dieu. Que les pécheurs coupables s'approchent de Celui qui est leur sacrifice expiatoire. Qu'ils l'étreignent à mort. Aucun être humain ne peut guérir l'âme qui a méprisé l'Esprit du Christ. La guérison ne peut être obtenue qu'à travers le Sauveur. ...

Nous vivons en une époque de scepticisme et d'incrédulité, une époque qui hait le blâme. Que les hommes se défient de la façon dont ils accueillent les suggestions des forces sataniques. Qu'ils se souviennent qu'en se moquant des avertissements du Seigneur, ils s'abandonnent à leurs propres machinations. Le seul espoir qui reste est de se tourner vers Dieu d'un cœur ferme. Dieu pardonnera au transgresseur s'il se repent. ...

Les hommes se sont détournés des avertissements donnés, et ils sont trompés par l'influence de l'esprit sur l'esprit; les conséquences sont des plus déplorables. Un pécheur, sous l'influence des duperies de l'ennemi, peut causer un mal incalculable. Oh! combien d'âmes ont eu leur foi ruinée et leur confiance ébranlée par des protestations de croyance en les Témoignages, prononcées par ceux qui pendant des années ont catégoriquement prouvé qu'ils n'y croyaient pas! J'ai été soulagée quand certains de ceux qui avaient fait ces déclarations décidèrent que le moment était venu de s'y opposer ouvertement [aux Témoignages]. Je me suis sentie soulagée, parce que les esprits ne seront pas captivés par une affirmation après l'autre de leur croyance aux Témoignages.

Si seulement ceux qui croient ces hommes pouvaient comprendre comment le Seigneur considère leur confiance en ceux qui, tandis que leur prochain dormait, ont semé l'ivraie parmi le blé! — Lettre 126, 1906 (11 avril 1906), à G. I. Butler, président, Union du Sud.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»