Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 108

Affronter et maîtriser les difficultés, 12 avril

Tu es mon serviteur, je te choisis, et ne te rejette point! Ne crains rien, car je suis avec toi; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante. Ésaïe 41:9, 10.

Certains ouvriers, dépréciés par la sagesse humaine, sont hautement exaltés par Dieu. Dieu élèvera des hommes à une certaine tâche, et tout en avançant pas à pas, ils apprendront du grand JE SUIS. Au fur et à mesure que l'œuvre de Dieu se déploie, ils continuent à avancer, sous ses directives, exécutant le travail qu'il a placé entre leurs mains.

Un autre homme, censé posséder des qualités supérieures, peut se présenter, et considérant le travail de ces ouvriers, peut penser qu'ils devraient être remplacés par des hommes plus sages. Son imagination peut lui représenter le travail embrouillé et gâché, alors que le Seigneur le dirige pas à pas. Il conseillerait un changement. Il essaierait de montrer aux ouvriers qu'ils commettent une grosse erreur en s'efforçant de poursuivre leur tâche. Mais Dieu ne voit pas comme les hommes voient.

Les ouvriers que Dieu conduit seront parfois dans une grande perplexité. Il entre dans ses plans que de nombreuses difficultés soient affrontées et maîtrisées. Il inspire aux ouvriers la résolution de tirer un succès de tout échec apparent. Ils sont déterminés à marcher dans la lumière qui brille sur leur sentier, et bien qu'ils se heurtent à de nombreux obstacles, ils affirment cependant: “Je n'échouerai pas, je ne me découragerai pas.”

Souvent les hommes prient et pleurent à cause des perplexités et des obstacles qui se dressent devant eux. Mais il entre dans les desseins de Dieu à leur égard qu'ils affrontent les perplexités et les obstacles, et s'ils retiennent fermement jusqu'à la fin l'assurance qu'ils avaient au commencement, décidés à travailler au progrès de l'œuvre du Seigneur, Dieu éclairera leur sentier. Le succès couronnera leurs efforts persévérants dans la lutte contre des difficultés apparemment insurmontables; et avec le succès viendront les plus grandes joies.

Dieu prépare à devenir ses ouvriers des hommes humbles et contrits. Il leur donne une expérience que la sagesse humaine ne peut expliquer. Il travaille dans les esprits par sa propre sagesse. Dieu laisse paraître de prétendues erreurs, afin que d'une manière inattendue (incompréhensible pour la sagesse humaine), une grande gloire lui en revienne. Il accomplit son œuvre à sa façon. Il agit selon ses propres desseins, non d'après les théories de l'homme. La puissance avec laquelle il travaille par l'intermédiaire d'un homme est proportionnée au zèle et à la sincérité de cet homme. En tout ce qu'il fait, il cherche le plus grand bien de ceux qui sont ouvriers avec lui. — Lettre 162, 1903 (12 avril 1903), à un ouvrier de Fédération.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»