Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 111

Allez à Dieu, tandis qu'il est temps, 15 avril

Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs. Hébreux 3:7, 8.

Un homme pour qui le Seigneur a tant fait devrait l'honorer par chacune de ses paroles, chacune de ses actions. Toute sa conduite devrait être pure, considérée et juste. Il ne devrait rien faire ni rien dire qu'il lui répugnerait de reconnaître lorsqu'il se tiendra devant le Juge de toute la terre. ...

Dans chaque branche de son œuvre, Dieu défendra son honneur, sa justice. Ne ferez-vous pas une pause maintenant pour considérer diligemment vos voies? Le Seigneur ne peut approuver votre esprit ni votre ligne de conduite. Sa main est sur le levier. Vos plans ne sont pas ses plans. ... Il est temps de vous repentir. N'en laissez pas passer l'occasion. ...

Mon frère, ne pensez pas qu'il est indigne de vous d'effectuer un revirement marqué. Vous devez vous asseoir aux pieds du Christ pour étudier, sinon vous manquerez certainement d'obtenir la récompense du vainqueur. Renoncez à votre autorité dominatrice et impériale; devenez l'un des petits enfants de Dieu. A moins que vous n'acceptiez d'étudier la volonté de Dieu et d'y obéir, vous serez submergé par les tentations et entraîné à agir étrangement, ce qui vous rendra incapable d'occuper un poste influent.

Ne voulez-vous pas vous repentir et vous convertir? N'agirez-vous pas à chaque instant dans la pleine conscience que Dieu vous soumet à un examen minutieux? Ne ferez-vous pas de Dieu le compagnon de tous vos instants de travail? Sa sainteté, sa justice, sa vérité devraient purifier vos paroles et vos actions.

Vous devez faire une pause et considérer qu'il y a un Dieu. Il a dit du bien de vous, et il lui déplaira de vous voir traiter injustement son héritage. Il vous demande d'aller à lui de tout votre cœur. Priez, pour le salut de votre âme, priez; car vous vous êtes déçu si souvent vous-même, vous laissant diriger par des influences trompeuses, que vous êtes tenté de considérer favorablement ceux qui vous flattent et vous portent aux nues, et défavorablement ceux qui signalent vos erreurs et les périls que vous courez.

Bien des fois, vous êtes presque passé du mauvais côté, mais votre Sauveur s'est tenu devant le trône, avec les marques de clous dans ses mains, et il a intercédé pour vous. Priez pour vous-même, au nom du Christ. Priez avec zèle, avec ferveur, avec sincérité. J'espère que votre vie sera épargnée et que vous vous repentirez de tout cœur. Allez au Seigneur, et abandonnez-lui tout. Il le faut, sinon vous serez fait prisonnier par l'ennemi.

Je ne peux ... qu'écrire ces mots, car Celui [qui détient] la plus haute autorité vous a adressé cet appel. — Lettre 55, 1903 (15 avril 1903), au Dr J. H. Kellogg, qui courait le danger de verser dans le panthéisme.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»