Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 113

Faites confiance à vos frères, 17 avril

Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères. Matthieu 23:8.

Il y a quelques jours, j'ai reçu les copies d'un certain nombre de témoignages écrits pour frère N_____ par différents hommes occupant des postes officiels. J'ai lu ces témoignages. Pendant les heures de la nuit, une représentation est passée devant moi. Frère et sœur N_____ parcouraient ces témoignages. Tandis qu'ils parlaient ensemble, il se tenait à leurs côtés non Celui qui apparut à frère N_____ lors d'une certaine occasion — le Messager du ciel — mais un messager du malin, qui insinua à l'esprit de frère N_____ la croyance que ses frères voulaient prendre la direction de sa propriété, et l'exclure de l'œuvre, ainsi que son épouse. ... Le messager déclara qu'ils avaient été renvoyés dans leur vieillesse afin que ces frères puissent poursuivre l'œuvre qu'ils avaient commencée. Sœur N_____ accepta cette déclaration. De nombreux rapports furent reçus comme vrais. ... Ensuite, je vis frère N_____ écrivant des lettres contenant ces faux rapports. ...

Puis la scène changea. J'entendis des paroles de conseil adressées à frère N_____ par ses frères, mais il n'était pas disposé à accepter l'aide de ceux qui avaient toujours été ses amis sincères. Il m'a été montré que frère et sœur N_____ furent tous deux trompés par l'ennemi. Ils étaient devenus sujets à ses tentations, et ils se leurraient à leur propre préjudice. ... Quelqu'un se tint aux côtés de ces êtres tentés et dit: “Avez-vous perdu de vue celui qui dit: ‘Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez le repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger’? Matthieu 11:28-30. Allez-vous, par l'envie et les suppositions malveillantes, gâcher le bon travail qui a été accompli?”

Mon frère et ma sœur, vous avez maintenant les paroles de conseil de la messagère de Dieu. Vous courez le danger, en cédant à la jalousie, de compromettre le bon travail que vous avez accompli. N'allez pas plus loin. Le Seigneur vous a aidés. Il a œuvré en votre faveur. ...

S'adressant à vous, la messagère du Seigneur vous dit: “Cessez de prêter l'oreille aux suggestions de l'ennemi. Laissez-vous conduire par le Seigneur. Marchez dans la voie de sa providence. Ne livrez pas l'œuvre aux mains de l'ennemi en cédant à ses suggestions perverses. Regardez à Jésus. ... Ne vous détournez de vos frères en aucun cas, car ils ont été vos vrais amis.” — Lettre 61, 1902 (17 avril 1902), à un couple qui avait fait œuvre de pionniers dans les Etats du Sud.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»