Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 120

Glorifiez Dieu, et non L'homme, 24 avril

Que mon âme se glorifie en l'Eternel! Que les malheureux écoutent et se réjouissent. Psaumes 34:3.

J'allais écrire quelques mots d'encouragement à une personne qui avait accordé son aide à l'œuvre ... à une époque où tout était très difficile. Une main se plaça sur le papier, me défendant d'écrire, et une voix annonça: “Ces paroles de louange vont faire du mal à celui à qui tu les adresses. Dieu est le Maître ouvrier. Glorifie-le, lui, et non pas l'homme.” ...

Faisons bien attention de ne louer ni flatter aucun être humain. Ne placez pas devant les serviteurs du Seigneur la tentation de la louange humaine. C'est Dieu qui permet aux hommes et aux femmes de faire du bien. Il se tient derrière chaque ouvrier. Sans sa puissance, l'homme n'est que faiblesse. ...

Certains, dans le sacrifice et l'abnégation, ont préparé le terrain pour un bon travail, et cependant, ils ne possèdent pas les talents nécessaires pour mener à bien cette œuvre lorsqu'elle a progressé jusqu'à un certain point. ...

Frère S_____ a été abondamment béni par Dieu. Le Seigneur s'est servi de lui pour commencer l'œuvre à H_____. Mais il ne doit pas en déduire qu'il est apte à poursuivre le travail de l'école sur le plan ample et supérieur où il doit être poursuivi. D'autres, qui y sont préparés par leur formation et leur éducation, doivent reprendre le travail à ce stage avancé, et le pousser encore plus loin. Mais le Seigneur n'accorde pas moins de valeur à ceux qui dans le sacrifice et l'abnégation ont préparé la voie aux progrès de la tâche.

Les ouvriers du Seigneur ne doivent pas penser qu'ils sont aptes à décider eux-mêmes des postes qu'ils devraient occuper. Que tous se souviennent qu'il y a de nombreux travaux différents, et que tous ces travaux sont nécessaires. Ceux qui sont employés à couper le bois et à puiser l'eau rendent un service acceptable, et ils réussissent là où d'autres échoueraient certainement. ...

Regardez à Jésus. Ne portez pas atteinte à vos états de service en vous laissant aller au découragement et à la méfiance. Suivez avec vos pieds des voies droites, afin que ce qui est boiteux ne dévie pas. ... L'homme qui se tient le plus près du Seigneur est celui qui compte sur lui comme on compte sur le matin, l'homme qui a le moins confiance en lui-même et place une confiance inébranlable en Dieu, car il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de lui. ...

Le Seigneur s'intéresse à tout le travail que vous vous efforcez d'accomplir pour lui. Ne vous tourmentez pas. Le moment est venu de nous montrer dignes de confiance. Le jour du règlement des comptes rendra le fidèle témoignage de la façon dont nous aurons accompli notre tâche. Faisons de notre mieux. Si Dieu est avec nous, nous prospérerons. — Lettre 64, 1902 (24 avril 1902), à J. E. White, qui travaillait parmi les Noirs du Sud.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»