Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 124

Prenez la coupe des délivrances, 28 avril

J'élèverai la coupe des délivrances, et j'invoquerai le nom de l'Eternel. Psaumes 116:13.

Etes-vous au nombre de ceux qui commettent des erreurs? Allez à Jésus, et demandez-lui de vous pardonner; ensuite, croyez qu'il le fait. “Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.” 1 Jean 1:9. Demandez au Seigneur de pardonner vos erreurs. Puis réjouissez-vous en lui.

Il ne vous sera d'aucun secours de continuer à déplorer vos défauts. Dites: “Seigneur, je remets mon âme si faible entre tes mains, je recommande mon sort à toi seul. Je ne m'inquiéterai pas, parce que tu as dit: ‘Demandez, et vous recevrez.’” Croyez que vous recevez. Croyez que votre Sauveur est rempli de compassion, rempli de tendre pitié et d'amour. Ne vous laissez pas troubler par de petites mésaventures. Des fautes minimes peuvent être permises par le Seigneur afin de vous en éviter de plus graves.

Faites votre part en vous aidant vous-même: c'est ainsi que doivent agir tous ceux qui désirent recevoir la bénédiction. Croyez que le Christ vous aide. Refusez de prononcer un seul mot d'incrédulité. Lorsque l'ennemi vous suggère que le Seigneur vous a abandonnée, dites-lui que vous savez que ce n'est pas vrai, car il déclare: “Je ne suis pas venu appeler des justes [à la repentance], mais des pécheurs.” Matthieu 9:13.

Au lieu de vous lamenter de votre faiblesse, de prononcer des paroles d'incrédulité, et de penser que vous êtes sévèrement usée [c'est-à-dire maltraitée], mettez-vous à chanter. Parlez de la miséricorde et de l'amour de Dieu. Le Christ invite tous ceux qui sont fatigués et chargés: “Venez à moi,... et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous, et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.” Matthieu 11:28-30. C'est la leçon que le Christ désire que vous appreniez, et en l'apprenant, vous trouverez le repos. ...

Etudiez la vie que le Christ vécut sur cette terre. Il tint compte du plus simple, du plus insignifiant devoir qui lui incombait. La perfection caractérisait tout ce qu'il faisait.

Regardez à Jésus quand vous avez besoin d'aide, et il vous donnera les forces nécessaires pour accomplir votre devoir quotidien avec la grâce et la dignité de celui qui cherche la couronne de la vie éternelle. Nous nous étendons beaucoup sur la noblesse de la vie du Christ. Nous parlons de ses grandes œuvres, de ses miracles, lorsqu'il apaisa les eaux tempestueuses, ouvrit les oreilles des sourds, ressuscita les morts. Mais l'attention qu'il portait aux petites choses est une preuve encore plus importante de sa grandeur et de sa compassion. — Lettre 72, 1903 (28 avril 1903), à une sœur laïque du Maine.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»