Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 137

Suivez le Grand Exemple, 11 mai

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14:6.

En décrivant sa mission terrestre, Jésus déclara: “L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur.” Luc 4:18, 19.

Sommes-nous assez intimement assimilés au Christ, au point de représenter son œuvre et de suivre son exemple? Son travail imprima son caractère à sa mission, démontrant qu'il avait été divinement envoyé. La tendre compassion, l'amour, la miséricorde étaient révélés par chacune de ses paroles, chacun de ses actes. Les plus pauvres et les plus humbles s'approchaient de lui sans crainte. Il remarquait toujours les petits enfants, et ceux-ci étaient attirés par lui.

Les paroles de notre Sauveur étaient claires et nettes. Il ne supprimait pas un mot de la vérité, mais il l'exprimait avec un zèle convaincant. Et lorsqu'il parlait, les esprits abattus s'approchaient de lui et étaient remplis d'espoir et de courage. Il était le Prince du ciel. Il ne prononça jamais un mot qui puisse causer de la peine à une âme sensible et tremblante. Il considérait avec tristesse ceux qui le rejetaient et prenaient ses paroles à la légère, et il disait: “Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!” Jean 5:40.

Jésus-Christ est le chemin, la vérité, et la vie. Son existence sur la terre fut toute d'abnégation. Il réconfortait et encourageait tous ceux qui venait à lui en quête de soulagement, car ils étaient tous précieux à ses yeux. Il se comportait toujours avec une dignité divine, et cependant il se penchait avec tendresse vers chaque membre de la famille du Seigneur. Il vint se tenir à la tête de l'humanité, afin de donner à tous ceux qui croiraient en lui le pouvoir de devenir fils et filles de Dieu. Tel est l'exemple que nous devons suivre. Si nous suivions cet exemple, l'ennemi ne recevrait pas une aussi grande part d'attention et d'honneur de la part de ceux qui professent être les disciples du Christ, mais qui en réalité se laissent prendre aux artifices de Satan. Dieu envoya son Fils dans le monde afin que ceux qui croiraient en lui ne périssent point, mais qu'ils aient la vie éternelle. Ses disciples doivent faire preuve de l'honnêteté la plus stricte, de justice et d'intégrité dans toutes leurs affaires.

Que l'œuvre commence dans la sincérité, par la reconversion et la transformation du caractère. — Manuscrit 53, 1905 (11 mai 1905), “Soixante-dix-sept fois sept fois”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»