Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 142

Culpabilité et dépression, 16 mai

Que vous en semble? Si un homme a cent brebis, et que l'une d'elles s'égare, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s'est égarée? Et, s'il la trouve, je vous le dis en vérité, elle lui cause plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf autres qui ne se sont pas égarées. Matthieu 18:12, 13.

J'ai lu votre lettre avec beaucoup d'intérêt. ...

Le Seigneur ne désire pas qu'aucune âme périsse. Ses bienfaits sont innombrables, et il ne laissera aucune des possessions qu'il s'est acquises, pour lesquelles il a donné sa vie en rançon, devenir le jouet des tentations de Satan. Le ciel est offert à tous ceux qui croient en Jésus-Christ comme en leur Sauveur personnel, et aucune âme ne peut déshonorer Dieu davantage qu'en prétendant croire la vérité tout en portant des vêtements de deuil comme [si elle était] orpheline. ...

Le Seigneur ne permet pas à la puissance de Satan de mettre en pièces ses brebis blessées et meurtries. Il donne constamment des forces aux siens lorsqu'ils sont faibles. Il délivre de l'emprise de l'ennemi ceux qui sont éprouvés et tentés. Le Seigneur Jésus n'abandonne jamais aucune âme qui met sa confiance en lui. Et ceux qui se disent les fils et les filles de Dieu doivent toujours croire en Jésus. Agir autrement, c'est nier qu'il nous aime; par une attitude déprimée, un cœur lourd, des vêtements de deuil, nous représentons très mal le Christ. En fait, nous déclarons que notre Seigneur est un Maître tyrannique et dur. C'est un mensonge contre notre précieux Sauveur, qui donna sa vie afin que tous aient la possibilité de croire en lui, et se reposent sur son intérêt et son amour pour l'homme pécheur. ...

Vous faites une grande injustice à mon Sauveur lorsque vous avancez comme si vous vous trouviez dans les ténèbres. Vous ne devez jamais marcher dans les flammes et les étincelles que vous avez vous-mêmes allumées, subjugué par les sentiments et les émotions.

Jésus a dit: “Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.” Si vous suivez maintenant un autre conducteur que le Christ, qui est la lumière, la vérité et la vie, quittez ce guide et suivez Jésus, la Lumière du monde. Le Seigneur se complaît-il à vous voir ballotté comme les vagues agitées de la mer? Non! Non! Je vous le dis, il vous invite à vous fortifier, à vous stabiliser, à vous enraciner, à vous affermir et à bâtir dans une foi des plus saintes. Vous ne vous appartenez pas; vous avez été racheté à un prix inestimable. Votre propriétaire est donc Dieu, le Dieu tout-puissant, et pour vous rendre compte du prix payé, regardez à la croix du Calvaire. Ces hésitations entre l'espoir et la crainte blessent le cœur du Christ, qui vous a donné une preuve indiscutable de son amour et qui vous a choisi. — Lettre 41, 1893 (16 mai 1893), à D. A. Corkham, un membre du comité de la Fédération de Nouvelle-Ecosse.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»