Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 152

Davantage qu'un prophète, 26 mai

Fils de l'homme, je t'établis comme sentinelle sur la maison d'Israël. Tu écouteras la parole qui sortira de ma bouche, et tu les avertiras de ma part. Ezéchiel 3:17.

La nuit dernière, en vision, je me tenais devant une assemblée de nos membres, rendant un témoignage décisif sur la vérité présente et notre devoir présent. Après le discours, beaucoup se pressèrent autour de moi, me posant des questions. Ils désiraient tant d'explications sur ce point-ci, ce point-là, et cet autre point, que j'ai dit: “Une personne à la fois, s'il vous plaît, sinon je vais m'y perdre.”

Puis je fis appel à eux, disant: “Depuis des années, vous avez reçu de nombreuses preuves que le Seigneur m'a donné une tâche à accomplir. Ces preuves pourraient difficilement être plus concluantes qu'elles ne le sont. Ecarterez-vous toutes ces preuves comme une toile d'araignée, à la suggestion d'un homme incrédule? Ce qui me brise le cœur, c'est que beaucoup parmi ceux qui sont maintenant troublés et tentés ont joui d'une abondance de preuves, et ils ont eu l'occasion de réfléchir, de prier, de comprendre; pourtant, ils ne discernent pas la nature des sophismes qui sont présentés pour les influencer à rejeter les avertissements que Dieu a donnés pour les sauver des tromperies de ces derniers jours.”

Certains ont bronché sur le fait que j'ai déclaré ne pas être prophète, et ils ont demandé: “Pourquoi?”

Je n'ai aucune prétention à avancer, si ce n'est que j'ai été instruite du fait que je suis la messagère du Seigneur. ... Au début de mon ministère, on m'a demandé plusieurs fois: “Etes-vous prophète?” J'ai toujours répondu: “Je suis la messagère du Seigneur.” Je sais que beaucoup m'ont qualifiée de prophète, mais je ne prétends pas à ce titre. Mon Sauveur a déclaré que j'étais sa messagère. “Ton travail, m'a-t-il informée, est de transmettre ma Parole. Des faits étranges surgiront; et dans ta jeunesse je te mets à part pour remettre le message à ceux qui errent, pour présenter la Parole aux incroyants, et par la plume et par la voix, pour réprouver selon la Parole des actes qui ne sont pas droits. Exhorte d'après la Parole. J'ouvrirai ma Parole devant toi. ... Mon Esprit et ma puissance seront avec toi.

”Ne crains pas les hommes, car mon bouclier te protégera. Ce n'est pas toi qui parle; c'est le Seigneur qui donne les messages d'avertissement et de reproche. Quelles que soient les circonstances, ne t'écarte jamais de la vérité. Transmets la lumière que je te donnerai. Les messages pour ces derniers jours seront écrits dans des livres, et ils se dresseront immortalisés afin de témoigner contre ceux qui se sont autrefois réjouis dans la lumière, mais qui ont été conduits à y renoncer par les influences trompeuses du malin.” — Manuscrit 63, 1906 (26 mai 1906), “Une messagère”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»