Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 153

Lisez le livre de Daniel, 27 mai

Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l'intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes. Daniel 1:17.

La lumière que Daniel reçut directement de Dieu lui fut donnée tout particulièrement pour ces derniers jours. Les visions qu'il eut près de l'Ulaï et de l'Hiddékel, les grands fleuves de Schinear, sont en voie d'accomplissement, et tous les événements prédits vont bientôt survenir.

Considérez dans quelles circonstances se trouvait la nation juive lorsque les prophéties de Daniel furent données. Les Israélites étaient en captivité, le temple avait été détruit, ses services suspendus. Leur religion avait été centrée sur les cérémonies du système sacrificiel. Les formes extérieures avaient pris toute l'importance, et ils avaient perdu l'esprit du véritable culte. Leurs services étaient corrompus par les traditions et les coutumes du paganisme, et en accomplissant les rites sacrificiels, ils ne cherchaient pas plus loin que l'ombre de la substance. Ils ne discernaient pas le Christ, la véritable offrande pour les péchés de l'homme. Le Seigneur permit que le peuple soit emmené en captivité et que les services du temple soient suspendus, afin que les cérémonies extérieures ne constituent pas la totalité de sa religion. Les principes et les coutumes devaient être débarrassés du paganisme, le service rituel interrompu, afin que les cœurs puissent être ravivés. La gloire extérieure fut supprimée, pour permettre la révélation de la gloire spirituelle.

Dans le pays de la captivité, le Seigneur se manifesta à son peuple qui revenait à lui dans la repentance. Il lui manquait la manifestation extérieure de sa présence, mais les lumineux rayons du Soleil de justice brillaient dans les esprits et dans les cœurs. Quand les Hébreux en appelèrent à Dieu dans leur humiliation et leur détresse, des visions furent données aux prophètes, dévoilant les événements à venir — le renversement des oppresseurs du peuple de Dieu, la venue du Rédempteur, et l'établissement du royaume éternel. ...

Daniel avait des amis, et une œuvre particulière leur avait été confiée. Bien que grandement honorés par cette tâche, ils ne s'en exaltèrent d'aucune manière. Ils étaient des savants, versés dans les connaissances séculières comme dans les connaissances religieuses; mais ils avaient étudié la science sans se laisser corrompre. Ils étaient bien équilibrés parce qu'ils s'étaient soumis à l'autorité du Saint-Esprit. Ces jeunes gens rendirent à Dieu toute la gloire pour leurs réussites séculières, scientifiques et religieuses. Ils n'acquirent pas leurs connaissances par hasard; ils les obtinrent par l'utilisation fidèle de leurs facultés; et Dieu leur donna les talents et l'entendement. — Lettre 134, 1898 (27 mai 1898), à J. H. Kellogg.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»