Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Levez vos yeux en haut, Page 16

Les yeux fixés sur le modèle, 10 janvier

C'est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et même si notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. 2 Corinthiens 4:16.

Si elle se conforme à la pensée du Christ, si elle est sanctifiée et dirigée par l'Esprit de Dieu, l'intelligence possède la faculté de faire le bien. Mais l'intelligence seule n'est pas une p réparation pour aller au ciel, pas plus qu'elle ne nous permet de nous aligner sur le modèle divin. Un homme doit acquérir un caractère pur et noble pour être ce que Dieu désire qu'il soit. Le droit d'un individu à se prévaloir de sa situation d'homme dépend de l'emploi qu'il fait de son intelligence. Avant de pouvoir être reconnu comme ouvrier avec Dieu, un homme doit se débarrasser de sa confiance en soi, qui prétend tellement et donne si peu. ...

Lorsqu'ils travaillent pour le salut des âmes, les êtres humains n'ont pas le droit de penser qu'il y a une limite aux efforts qu'ils doivent entreprendre pour faire connaître la bonté et l'amour de Dieu. Le Christ s'est-il jamais lassé de son œuvre de salut? A-t-il jamais reculé devant l'abnégation et le sacrifice de sa personne? Quand les membres d'Eglise adopteront dans leur vie le renoncement de la vie du Christ, quand ils imiteront les efforts continuels et persévérants de leur Maître, ils n'auront ni le temps ni l'envie de tisser leur expérience de fils mensongers qui risqueraient d'abîmer le dessin. ...

Nous devons veiller, travailler et prier, sans jamais nous laisser dominer par notre moi. Nous devons être prêts, grâce à la vigilance et à la prière, à nous jeter dans l'action, obéissant au commandement du Maître. Chaque fois que nous voyons un travail en souffrance, nous devons nous en charger et le faire, en regardant constamment à Jésus.

Pour l'amour du Christ, veillez et priez, et au cours de l'année qui vient de commencer, efforcez-vous de ne pas prononcer de paroles dures. Prenez la décision de ne rien exprimer qui puisse jeter une ombre sur la vie des autres. Ne vous arrêtez pas pour vous demander si ceux qui vous entourent apprécient vos efforts d'abnégation. Ouvrez les fenêtres qui donnent sur le ciel. Pensez au Christ et efforcez-vous de lui plaire. ...

Satan mettra tous les moyens en œuvre pour vous rendre semblables à lui et vous séparer ainsi de Celui qui a donné sa vie pour vous. Les anges de Satan s'efforceront de se rendre maîtres de votre vie. Vous serez vaincus si vous n'avez pas revêtu toute l'armure de Dieu. En sera-t-il ainsi? Ou bien vous engagez-vous à modérer vos paroles et vos pensées, à garder toujours le modèle divin devant vous?

L'apôtre n'a pas donné cet avertissement sans raison. Nous devrions tous avoir le sentiment que notre devoir est de rester à notre poste, sur nos gardes, sinon les agents du mal, en guerre contre nous, réussiront à nous faire parler et agir selon les désirs de l'ennemi. — Lettre 11, 1905 (10 janvier 1905), “Aux participants du Conseil de Nashville”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»